15.2 C
Rennes
jeudi 25 juillet 2024
AccueilActualitésDEUX MOIS DE COVID-19 ONT FAIT D'EUX LES HÉROS DE NOTRE QUOTIDIEN...

DEUX MOIS DE COVID-19 ONT FAIT D’EUX LES HÉROS DE NOTRE QUOTIDIEN !

Durant le confinement, les soignants ont été nos héros. Mais tout au long de cette longue période, des Rennais ont marqué notre quotidien. Ils étaient couturiers, musiciens, dessinateurs, concierges, transporteur routier et étudiant. Retour sur leur histoire.

La dessinatrice d’insectes. Léopoldine Rostan, animatrice pour enfants, dessine des insectes dans les quartiers Villeneuve et Clémenceau sur les trottoirs. Au tout début du confinement elle a commencé dans la cour de son immeuble. Puis elle s’est aventurée à l’extérieur de chez elle.  

Le concierge-DJ. Gaëtan est concierge. Il s’occupe de deux barres d’immeuble situées au 30 rue Louis Guilloux et 64 rue Papu. Il joue un rôle important durant le confinement. Il nettoie les escaliers, sort les poubelles et prend des nouvelles des habitants de ses immeubles, qu’ils soient des personnes âgées, des salariés et des jeunes étudiants parfois restés sur place. Il était aussi animateur d’un grand jeu

La petite couturière. A 14 ans, Alyssa Martin, élève du collège de la Tour d’Auvergne, a fait preuve de générosité en confectionnant des masques en tissu pour son entourage proche et ses amis. Elle a confectionné de nombreux masques pour ses proches et deux médecins

Le petit réalisateur en herbe. Durant son confinement, Arthur, âgé de 16 ans, profitait de son Rennes pour filmer son Rennes. Résultat, une petite vidéo sympa visionnée 2000 fois par ses amis. A revoir

Elles adoptent un braque. Durant le confinement, ces deux sœurs de Guipry-Messac ont adopté un braque avec leur père. Cet article a été vu plus de 100 000 fois. https://www.rennes-infos-autrement.fr/pendant-le-confinement-olivier-et-ses-deux-filles-ont-adopte-un-braque/

Le transporteur routier. « Depuis le début de la crise, nos chauffeurs routiers sont indispensables à l’activité économique”, expliquait Nicolas Maillard, transporteur routier. “Ils permettent aux gens de continuer à vivre normalement et à se nourrir.  Il y a bien sûr une part de fierté mais nous ne sommes pas les seuls. D’autres métiers sont en première ligne, bien avant nous.” https://www.rennes-infos-autrement.fr/un-transporteur-routier-on-fait-juste-notre-travail/

Habib, l’étudiant isolé. Le confinement isole. Tout le monde le sait. Dans le monde universitaire, beaucoup d’étudiants sont restés dans les cités ou dans les campus. La rencontre avec Habib, jeune étudiant, en avait ému plus d’un ! 

Anne-Cécile. Anne-Cécile et sa fille ont amusé nos lecteurs. Elles sortaient leurs poubelles déguisées en héros de Star-Wars. https://www.rennes-infos-autrement.fr/le-confinement-a-parfois-du-bon-elle-sort-ses-poubelles-habillee-en-soldat-de-lempire/

Manuel Rémond, l’oreille des Rennais. Durant le confinement, l’association Saint Vincent de Paul qui lutte contre la solitude avait cessé toutes ses visites à domicile et fermé toutes ses permanences. Mais pour continuer sa mission, elle avait décidé de créer une ligne d’écoute (02 99  36 16 19). “Depuis cette création, nous avons reçu plus de 500 appels”, précisait Manuel Rémond, président départemental de l’association Saint-Vincent de Paul. 

Le chef d’entreprise. Auteur d’une tribune remarquée, le chef d’entreprise Vincent Legendre avait bousculé le Gouvernement. Il demandait aux gouvernants de prendre en compte la réalité du quotidien du BTP en ces heures difficiles.  https://www.rennes-infos-autrement.fr/vincent-legendre-interpelle-la-ministre-et-si-lindustrie-du-batiment-ne-parvenait-pas-a-redemarrer/

L’horticulteur. Faute de trouver des marchés, l’horticulteur avait eu l’idée de distribuer des fleurs sur les sépultures du cimetière de son village.  https://www.rennes-infos-autrement.fr/a-defaut-de-vendre-ses-fleurs-lhorticulteur-fleurit-le-cimetiere-de-son-village/

La vidéo virale. Tout en étant confinés, des musiciens rennais avaient créé un petit bijou musical. Leur clip avait été visionné des milliers de fois par les Rennais. https://www.rennes-infos-autrement.fr/la-video-virale-des-musiciens-rennais/

La petite Cléo. Née en plein confinement à la clinique de la Sagesse, Cléo avait ému de nombreux Rennais. Son histoire avait été vue plus de 60 000 fois ! https://www.rennes-infos-autrement.fr/pas-de-baisers-de-ses-proches-pour-la-petite-cleo/

Gwenola, l’adepte des yourtes. Au début du confinement, Gwenola n’avait pas vraiment changé son mode de vie. Vivant dans une yourte, elle avait raconté son histoire et sa vie dans nos colonnes

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

RADIO BYZANCE SUR LES PLAGES DE BAUD

Transat en ville s’installe ce jeudi 25 juillet, sur les plages de Baud, à 20 h. Il invite le groupe de musique Radio Byzance ! Ce trio originaire...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser