CECI EST UN TEST 1
Archives Stade Rennais

STADE RENNAIS : TOMINE S’EN VA, ROUDET ARRIVE

test2

C’était un secret de polichinelle pour personne. Olivier Tomine, directeur général du Stade Rennais, était sur le départ. Deux journaux locaux en avaient même évoqué la possibilité dans leurs colonnes le 6 avril dernier. C’est désormais officiel depuis un communiqué du Stade Rennais de ce jour. Didier Roudet est nommé directeur général adjoint du Stade Rennais Football Club à compter du mardi 24 avril 2018 en remplacement d’Olivier Tomine.

“Didier Roudet a une très bonne connaissance de toutes les composantes d’un club professionnel pour avoir été directeur de l’administration sportive, secrétaire général et directeur général délégué au cours de son parcours au Racing Club de Lens où il est resté plus de 15 ans”, explique le Stade Rennais, avant d’ajouter : “il a une parfaite maîtrise de toutes les institutions (FFF, LFP, UEFA…). Il est notamment membre de la commission juridique de la Ligue de Football Professionnel.”

Bientôt en charge de l’administration et la gestion des activités générales du club, Didier Roudet s’est dit ravi de rejoindre la Bretagne. “C’est avec grand plaisir et une extrême motivation que je rejoins le Stade Rennais aujourd’hui. Après avoir été fier d’être Lensois, je suis fier de rejoindre la famille Rouge et Noir. À ce titre, je suis impatient de partager avec l’ensemble des forces vives de l’institution, les ambitions de réussite et de succès du Stade Rennais Football Club.”

Personnage incontournable du club, le Rennais Olivier Tomine, ancien élève de l’Institut supérieur de Gestion, a travaillé durant sept ans dans le groupe PPR (Pinault-Printemps-Redoute), aujourd’hui Kering. Il avait rejoint en 1999 le Stade Rennais en qualité de directeur financier. En 2014, il avait été nommé directeur général. 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire