CECI EST UN TEST 1
Archives Insolite Sorties

APRES LES HAPPY HOURS ET AFTER-WORKS, LES MEGABOUMS AU THEATRO LE DIMANCHE

test2

A Rennes, il y a plus de 30 ans, les ados rennais se retrouvaient le samedi après-midi au Pym’s ou à la prison Saint-Michel pour des après-midis dansantes appelées “mégaboums”. C’était l’époque où les petits gars de Villejean venaient embrasser la jeune bourgeoise du centre ville et les freluquets des beaux quartiers les jeunes délurées de Maurepas. C’était le temps où les scooters s’appelaient des meules et où l’on dansait sur Master and Servant.

Trente ans après, El Théâtro relance les “mégaboums” et l’idée pourrait plaire. “Chaque Dimanche, dans l’après midi, on se retrouvera pour s’amuser et danser comme dans les années 80 avec des slows garantis chaque heure”, confie le gérant. Trente ans près, on fera un grand bond dans le passé. “Célibataire ou pas, quadra ou pas, on viendra se divertir seul ou entre amis ! Nous attendons une clientèle mixte plutôt célibataire, de tous les âges, pour faire des rencontres amicales, voire amoureuses !”

                                                       des slows garantis !

A la différence des “after-works” et des “happy hours”, les “mégaboums” se tiendront le dimanche de 15 à 20 heures pour achever le week end. “Nous risquons de bien nous marrer avec les 45 tours récupérés chez nos parents,” confie l’un des organisateurs. Ce dimanche, on devrait entendre du Michel Delpech, du Supertramp, du Kajagoogoo et bien sûr les Bee Gees, non sans oublier les tubes des plus récents. El Theatro, Sunday Love, dimanche 2 octobre, 3 rue Saint-Guillaume, Rennes, derrière la cathédrale.

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire