CECI EST UN TEST 1
Archives Sport Stade Rennais

STADE RENNAIS : UNE CHRONIQUE EN ROUGE ET NOIR DE GEORGES CADIOU

test2

Qui mieux que lui pouvait parler du Stade Rennais ? Georges Cadiou n’est pas né de la dernière pluie… bretonne. Il fut la voix du foot breton de Radio France durant trente années de bons et loyaux services.

Il compte à son actif pas moins de 1200 matches commentés en direct impliquant des clubs de l’Ouest. C’est dire la connaissance footballistique du monsieur. Mais pour son livre sur le Stade Rennais, il n’a pas joué aux érudits. « C’est un autre parti-pris, » assure-t-il. « J’ai voulu un ouvrage plus léger et fortement illustré. Il était essentiel de rappeler les principaux moments, les faits de gloire et même les déceptions des Rouge et Noir »

                                               L’époque du beau jeu

Dans ce roman footballistique, les lecteurs trouveront à foison des anecdotes. Ils picoreront ici où là les belles « historiettes ». Ils apprendront qu’Isodore Odorico n’était pas simplement un mosaïste talentueux mais aussi un footballeur et président du SRUC émérite. Ils plongeront encore dans les derbys anthologiques entre Rennais et Nantais. « C’était l’époque d’un football offensif, du beau jeu», ajoute Georges Cadiou.

Mais bien qu’un brin nostalgique, Georges Cadiou n’est pas un tenant du fameux dicton « c’était mieux avant. » Bien au contraire, il veut donner au club et à ses supporters un petit présent. « Une belle histoire pour marquer la relance du club. » Car Georges Cadiou y croit au Stade rennais. «Ce n’est pas possible d’être comme Rennes au mois de février en troisième position et terminer huitième en fin d’exercice. Il va falloir rectifier le tir. Je ne doute pas que Christian Gourcuff va insuffler du sens au jeu. Le meilleur est à venir pour le Stade Rennais» A condition peut-être que les Rennais s’adaptent au style de Gourcuff. Mémoire d’un club, le Stade Rennais, par Georges Cadiou, préface de Jean-Paul Ollivier, aux éditions Wartberg au prix modique de 14, 90 euros.

A savoir

Georges Cadiou sort également un livre sur le club d’En Avant de Guingamp. Il sortira en septembre et  octobre trois ouvrages sur Nantes, Lorient et Brest.

Deux bons tuyaux

Le gardien tropézien Marcel Aubour chanta sur le balcon de l’hôtel de ville de Rennes en 1971, après la victoire en coupe de France : « ah, qu’elle est belle ma Bretagne ! »

Les joueurs rennais n’hésitaient pas à griller quelques cigarettes à la fin de chaque match dans les années soixante. « C’était un autre temps, » ironise Georges Cadiou.

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire