18 C
Rennes
jeudi 18 juillet 2024
AccueilActualitésRÈGLEMENT DE COMPTES MORTEL À MAUREPAS : « J’AI VU LE BLESSÉ SE TENIR...

RÈGLEMENT DE COMPTES MORTEL À MAUREPAS : « J’AI VU LE BLESSÉ SE TENIR LE VENTRE »

Ce 29 mars 2023, sur la dalle du Gros Chêne, dans le quartier de Maurepas, une dame nettoie une vitrine. « Je ne suis pas au courant », affirme-t-elle. Un autre monsieur grimpe quatre à quatre les escaliers conduisant au supermarché Aldi. « Je ne sais rien », explique-t-il. Au café du coin, c’est la même consternation. « On va vite nous en parler », assure une femme. 

Le 28 mars 2023, à 22 h, sur la dalle du Gros Chêne à Rennes, un homme a ouvert le feu avec un pistolet mitrailleur sur un groupe de plusieurs jeunes (voir notre article). « Deux d’entre eux ont été mortellement touchés », confirme le procureur de la République, Philippe Astruc, ce matin. Au cours de la nuit, un troisième individu s’est présenté à l’hôpital Pontchaillou, blessé par balle. Il s’agit vraisemblablement d’une autre victime qui était parvenue à prendre la fuite (cet élément demeure à vérifier). » 

À deux pas du drame, Christophe est encore tout retourné. Il parle et parle beaucoup comme pour extérioriser le plus sordide. Devant ses yeux, la soirée dernière, il a vu un homme soutenu par un autre. « Ils traversaient notre résidence, dans le noir. L’un se tenait le ventre et l’autre le portait. Le premier avait du mal à marcher. Ils ont disparu très vite. » Puis, quelques minutes plus tard, Christophe a vécu une vraie scène de film  ! « Tout le monde est arrivé. Les pompiers, les ambulances et les gendarmes armés jusqu’aux dents. » 

En quelques instants, le quartier de Maurepas est bouclé. « Tout le monde sortait du métro  les mains en l’air », confie-t-il. « Pour prendre mon témoignage, les gendarmes ont débarqué chez moi avec les fusils. Ils ont fouillé toute la résidence. Dans l’après-midi, ils avaient visiblement sécurisé la manifestation. » Encore aujourd’hui, Christophe entend  les cris des familles des victimes. « Cela résonnait dans le quartier. Cela fait froid dans le dos. » Mais le témoin n’est plus étonné par de tels évènements. « Le trafic de drogue est partout et les trafiquants viennent se planquer chez nous à chaque descente de police. Mais là, avec la crise de la retraite, les hommes en tenue étaient moins présents. Les délinquants en ont certainement profité ! » 

Les deux hommes décédés sont nés, l’un en 1988 à Cayenne et le second en 1994 en Martinique. « Un procureur de la République adjoint s’est immédiatement rendu sur place et a saisi la police judiciaire d’une enquête criminelle pour assassinat et tentative d’assassinat. Le lieu et le type de faits laissent envisager un possible « règlement de comptes » sur fond de trafic de stupéfiants. Cette hypothèse de travail devra cependant être confirmée par les investigations. D’autres sources de conflits sont probables. »

Face à un tel évènement, Philippe Astruc a tenu à s’exprimer. « Pour la ville de Rennes, il s’agit de méfaits d’une gravité rarement atteinte. Aucune interpellation n’est intervenue à ce stade. Tout sera naturellement mis en œuvre avec détermination pour identifier le ou les auteurs de ces faits. » A Maurepas, le lundi 13 juin 2022, un individu âgé de 29 ans, né à Gourou (Guyane) et domicilié à Rennes, était poignardé d’un coup au cœur à quelques mètres de là, avenue Rochester. Un de ses amis (24 ans) avait été également blessé durant ce drame. En juin 2020, de nombreux règlements de comptes avaient troublé la vie du quartier de Maurepas

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

CHU : LES DEUX NEUROCHIRURGIENS POURSUIVENT PARIS MATCH

Nouveau rebondissement dans l’affaire du service de neurochirurgie du CHU de Rennes (voir notre article ici). Accusés de harcèlement par neuf salariés de l’hôpital,...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser