maroquinerie Rennes

CECI EST UN TEST 1
Actualités Faits divers

COUPS DE FEU DANS LE QUARTIER DE MAUREPAS : NEUF INTERPELLATIONS

test2

Une très importante opération de police judiciaire a été conduite toute la journée dans l’agglomération rennaise par la direction interrégionale de la police judiciaire sous l’autorité du parquet de Rennes et du procureur de la République. Neuf personnes ont été au total interpellées et ont été placées en garde à vue dans le cadre des procédures criminelles faisant suite aux “règlements de comptes” du 17 mai au “Gros chêne” et du 17 juin au 8 rue de Maurepas et de l’enquête portant sur le trafic de stupéfiant sous-jacent.

Environ 90 policiers ont été mobilisés dont 20 du RAID, 20 de la BRI (brigade de recherche et d’intervention) de Nantes, 45 des divisions criminelles et stupéfiants de la DIPJ et 5 de l’identité judiciaire  eux-mêmes appuyés par les effectifs de la Sécurité Publique de Rennes. L’un des individus qui souhaitait se soustraire à l’interpellation par le Raid dans un hôtel de l’agglomération rennaise en tentant de se saisir d’une arme chargée a été blessé au bras dans l’intervention. Il a pu être immédiatement pris en charge par le médecin du Raid et hospitalisé.

Son pronostic vital n’est pas engagé. “Cette nouvelle opération s’inscrit dans la volonté d’apporter des réponses judiciaires fortes à chacun de ces actes qui troublent gravement l’ordre public local afin d’aucun ne demeure impuni”, explique le Procureur de la République, Philippe Astruc. Trois individus avaient déjà été interpellés dans le cadre de la première affaire du 17 mai. Pour en savoir plus sur les coups de feu, lire nos précédents articles, ici et ici.  

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire