portefeuille cuir homme femme Rennes
Patrimoine

REDÉCOUVRIR RENNES CET ÉTÉ : LA MAISON DU GUESCLIN

Située rue Saint-Guillaume, dans le centre-ville de Rennes, la belle demeure aurait logé le chevalier du Guesclin (1315-1380). Les Rennais en sont même persuadés. Mais les historiens locaux l’assurent, le connétable n’y aurait jamais mis les pieds, encore moins déposé ses armures. 

Seule certitude, notre hobereau breton aurait bel et bien participé à un tournoi le 4 juin 1337 sur la place des Lices toute proche. Masqué, il combat une quinzaine d’hommes jusqu’au moment où il rencontre son père…Par respect, il incline sa lance devant son paternel qui, fier de découvrir le courage de son fils, l’incite à devenir un preux chevalier. 

Embauché comme mercenaire par Charles de Blois, le jeune homme se fait remarquer en enlevant Rennes aux Anglais en 1356. Surnommé le dogue de Brocéliande, il passe assez vite au service du roi de France pour lequel il cumule les faits de gloire. En 1370, Bertrand Du Guesclin est élevé au titre de connétable, non sans une certaine fierté. Après dix années de francs successifs, il meurt le 13 juillet 1380, soit deux mois avant le roi Charles V. Son cœur est aujourd’hui à Dinan, en Bretagne. 

Construite au XVIe siècle, la Maison du Guesclin abrite aujourd’hui une discothèque où les soirées sont très festives ! Elle est inscrite au titre des Monuments historiques et ornée de deux statues en bois de saint-Michel et de saint-Sébastien. Il y a quelques années, elle fut la proie d’un grave incendie occasionnant des blessures graves à la propriétaire des lieux et restauratrice. 

L’avis de l’historienne : “l’épigraphe en façade est faux”, confie Anne-Isabelle Gendrot. “Compte tenu du décor Renaissance, la maison daterait du milieu XVIe siècle et non du début.”

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire