CECI EST UN TEST 1
Actualités

RAPPEL VACCINAL : 150 000 PERSONNES SONT ENCORE CONCERNÉES D’ICI LE 15 JANVIER

test2

Au 15 janvier 2022, les personnes qui n’ont pas effectué leur rappel à 7 mois après leur dernière injection, perdront la validité de leur pass sanitaire. “Cela concernerait potentiellement 150 000 personnes en Bretagne”, explique l’Agence régionale de santé. Mais au 15 février 2022, les Bretons devraient être encore plus nombreux. “A cette date-là, le rappel vaccinal contre le COVID 19 devra avoir été effectué 4 mois après la dernière injection pour bénéficier d’un pass sanitaire valide. Plus d’un million de personnes sont concernées en région.”

L’objectif du Gouvernement est de permettre à nos concitoyens de recevoir une dose de rappel le plus rapidement possible afin d’être mieux protégés, notamment face à Omicron. “L’éligibilité au rappel est ouverte dès trois mois après la dernière injection ou infection. Une vaccination complète permet en effet de se prémunir contre le risque des formes graves et d’hospitalisations. “Le rappel est un bouclier supplémentaire sûr et efficace contre le virus”, ajoute l’ARS.

En complément des rendez-vous proposés par les centres de vaccination, les professionnels de santé en ville restent fortement mobilisés. “Pour chaque rendez-vous de vaccination, il est nécessaire de se munir de sa carte vitale, d’une pièce d’identité et, dans le cadre des rappels, de son passe sanitaire, afin de vérifier la date d’éligibilité.”Tous les points de vaccination disponibles en région sont référencés sur le site www.sante.fr

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire