"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Restaurants & Bistrots

PETITES LARMES AU DUGUESCLIN : MAURICE S’EN VA !

Maurice Gilbert est une figure du centre-ville. Durant cinq ans, il a tenu le plus petit bistrot de quartier en hyper centre, dans la rue Duguesclin. Durant cinq ans, il a accueilli les gens du quartier, les élus locaux, les fêtards, les vieilles rombières, les industriels, les bourgeois, les commerçants et parfois même des journalistes. “Là où je suis le plus fier, c’est que j’ai réussi à capter une clientèle variée où se mélangeaient jeunes et moins jeunes, ruraux et citadins”, confie Maurice.

Dans sa petite brasserie, derrière la mairie, Maurice servait du vin (toujours bon !), cuisinait des tartines salées (toujours bonnes !), concoctait des desserts assurément succulents. “Il n’était pas un jour où il ne changeait pas ses plats et ses gourmandises”, assure un client fidèle. “Chez lui, nous avions l’assurance de bien manger dans une ambiance chaleureuse et intime !”, précise-t-il. 

Chez Maurice, on aimait bien sa petite terrasse (certainement la plus petite de Rennes) avec ses plaids. On aimait aussi ses petites tables, son petit comptoir, ses affiches vintages, ses petites bougies et…bien sûr le samedi matin où on avait du mal à trouver une place… mais où l’on entendait bien volontiers les derniers potins du centre ville, des copains et des copines.

Après cinq ans de bons et loyaux services, le bistrotier (il n’aimerait sans doute pas cette appellation !) s’en va vers d’autres cieux mais il a promis d’ouvrir une nouvelle affaire dans quelques mois et sans doute dans le centre-ville. Avec son associé Luc, il pourrait nous retrouver dans le Sud de la Vilaine. Mais pas à Redon…Il est devenu trop Rennais ! 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire