CECI EST UN TEST 1
Actualités

DES SUPPORTERS SLOVÈNES EN GOGUETTE ET EN GUINGUETTE

Ecrit par Dragan Brkic
test2

Quarante supporters de Murska Sobota (Mura) sont arrivés par avion, ce mercredi. Ils séjournent dans un hôtel de la gare jusqu’à leur retour dans leur pays. “Cette ville est très agréable malgré les quelques nuages de cet après-midi. On est vraiment content d’être là, de voyager, de découvrir une nouvelle ville comme Rennes, son architecture, son passé, sa cuisine”, dit une supportrice des noirs et blancs slovènes.

Tout au long de la journée, les fans du  ont ainsi écumé les bars et restaurants rennais pour mieux goûter à la vie rennaise. “Nous venons d’une petite cité de 15 000 habitants et nous sommes hyper heureux de faire cette coupe d’Europe. Etre un petit club ne nous aide pas au niveau de l’arbitrage. Mais on fera de notre mieux. On ne sait jamais sur un match”, raconte Boris.

Un club omnisports

Les supporters n’étaient pas si perdus en ville, car ils étaient guidés par Dejan Fujs, l’ancien joueur de volley du REC. Celui-ci transpirait de bonheur de revoir les lieux qu’il avait fréquentés durant son séjour rennais. Au fil de la conversation avec l’entraîneur de Murska Sobota Panvita Pomurje, on en a appris plus sur l’origine du nom du club de foot Mura. “Mura est un vieux club d’une centaine d’années. C’était un club omnisports à l’origine, à l’image des grands clubs comme l’Etoile Rouge de Belgrade.”

Le nom Mura vient du fleuve qui traverse la ville. “Cette rivière prend sa source en Autriche et est un affluent de la Drava  qui se jette dans le Danube. Notre cité était surtout connue pour sa firme de textile Mura, qui employait jusqu’à 6000 salariés. C’était une des plus grandes entreprises de l’ex-Yougoslavie qui collaborait avec Hugo Boss par exemple. Ma mère y était styliste et habillait de nombreuses personnalités de divers pays. Mais l’entreprise phare de la ville s’est écroulée il y a une dizaine d’années, sans plan de réindustrialisation. Des salariés au chômage sont partis bosser en Autriche situé à 10 km de Murska Sobota, mais beaucoup sont restés sur le pavé”, explique Dejan Fujs.

Avant de venir occuper la tribune supporter du Stade Rennais, les sympathiques supporters de Mura sont partis visiter en bus le Mont Saint-Michel puis Saint-Malo. Ils repartiront  vendredi matin de l’aéroport Saint-Jacques par un vol privé empli de souvenirs partagés avec les Bretons. Les dirigeants du club breton ont cordialement invité à manger les dirigeants du club slovène dans un lieu tenu secret. C’est une marque de respect que les Slovènes n’oublieront pas. 

 

A propos de l'auteur

Dragan Brkic

Écrivain, j'ai publié Le Petit Noir des Balkans, Prière d'insérer, La condition pénitentiaire, Footness et Comprendre la délinquance française.

Laisser un commentaire