24 C
Rennes
samedi 13 avril 2024
AccueilSportArchivesDES RADIS EN FAÇADE

DES RADIS EN FAÇADE

Peintre, sculpteur et poète, Ar Furlukin aime les radis. Il les peint, les sculpte. Connu comme le loup blanc dans notre bonne ville, il vient encore une fois de peindre des radis, mais cette fois en grand, en très grand avenue Janvier. Il a réalisé ses légumes sur une grande bâche de protection de 400 m2 d’un chantier de l’entreprise SNPR, spécialisée dans la réfection d’immeubles. « J’ai dit oui tout de suite à la proposition de l’entrepreneur », affirme Ar Furlukin.

Depuis quelques années, le stakhanoviste de la peinture de radis n’a qu’un seul but. « J’espère de faire de Rennes une ville radi…euse, » explique l’artiste. « C’est mon travail depuis quarante ans ici à Rennes et ailleurs. J’espère pouvoir continuer à le faire. » Mais qu’il se rassure, on ne l’arrêtera jamais. Jamais, on ne stoppera sa ferveur que l’on peut désormais voir sur rendez-vous dans sa Galerie G.O.L.O, située au 7 avenue Janvier.

Lauréat de plusieurs concours artistiques, Ar Furlukin a toujours privilégié la dimension humaine et humoristique de son travail. Il a aujourd’hui, à son actif, plusieurs dizaines d’expositions en France comme à l’étranger et des centaines de réalisations : peintures, sculptures, installations, land-art… Des milliers de radis qui prennent vie – dans l’humour et la légèreté – prétextes à jouer avec les couleurs, les formes et les espaces.

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

VIOLENTE BAGARRE ENTRE SUPPORTERS TOULOUSAINS ET RENNAIS

« Je fumais une clope sur mon balcon, rue de Châtillon, vers 14 h », raconte le Rennais, ce 13 avril. « Devant le café PMU, le Derby, une...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser