Petite maroquinerie Rennes - CREATIONACC

CECI EST UN TEST 1
Actualités Stade Rennais

BREIZH DE NICE !

test2

Dans une rencontre entre deux équipes en méforme, Rennes a tiré son épingle du jeu face aux Aiglons, ce dimanche, lors de la 14e journée de Ligue 1, à l’Allianz Riviera. Elle a remporté une victoire sur le score de 1 à 0 grâce à un Niang opportuniste et une excellente prestation collective. De bon augure pour les prochains défis. 

Aguerd impérial

En première mi-temps, les Niçois se montraient dangereux par Claude Maurice (8e minute) puis une minute plus tard par Gouri à la suite d’un cafouillage provoqué par Da Silva. Heureusement, Salin veillait au grain et repoussait magistralement à la 12e minute une nouvelle frappe de Claude-Maurice.

Après un corner rennais, Aguerd, d’une tête décroisée, manquait de marquer, mais l’avant-centre niçois Gouiri sauvait sur sa ligne (15e minute). Sur un corner de Grenier, le défenseur rennais récidivait à nouveau de la tête mais sa tentative était stoppée par Benitez. Juste avant Mouassa avait failli marquer sur une belle frappe.

Niang le sauveur

A la 28e minute, Truffert récupérait un ballon et servait intelligemment Niang qui d’une belle frappe crucifiait le portier niçois. Rennes prenait l’avantage mais les Niçois ne perdaient pas espoir. Ils repartaient à l’assaut de la cage de Salin, heureusement sans succès.

En deuxième mi-temps, Rennes espérait faire le break par Truffert et Mouassa auteur d’une belle frappe enroulée à la 51e minute. Mais l’équipe de Nice ne s’avouait pas vaincue et son attaquant Claude Maurice butait sur Salin à la 56e minute. Face aux Niçois, Niang, Doku et Traoré, n’arrivaient plus à marquer, comme Aguerd qui encore une fois était auteur d’une belle tête à la 81e minute.

Les Rennais empochent les trois points du match et remportent un premier succès depuis la 9e journée (2-1 face à Brest). Après huit rencontres sans victoire toutes compétitions confondues, les Rennais ont compté sur un Aguerd en réussite,  Grenier volontaire, un Truffert incisif, un Mouassa impulsif et un Camavinga plus rassurant. Un seul regret, Jérémy Doku reste frustrant. Malgré quelques dribbles endiablés, il bute encore trop souvent sur la défense adverse et n’arrive pas à marquer.

LA FEUILLE DE MATCH. 14e journée de Ligue 1 Uber Eats. OGC Nice / Stade Rennais F.C. : 0-1. Dimanche 13 décembre 2020 – 13h00. Allianz Riviera (huis clos). But : M’Baye Niang (28’). Avertissements : Hamari Traoré (jaune 63’), Stanley Nsoki (jaune 71’), Amine Gouiri (jaune 94’). La composition de l’OGC Nice : Walter Benitez, Stanley Nsoki, Flavius Daniliuc, Hassane Kamara, Jordan Lotomba, Morgan Schneiderlin (c), Danilo Barbosa (Robson Bambu 63’), Hicham Boudaoui (Khéphren Thuram 75’), Jeff Reine-Adelaide, Alexis Claude-Maurice (Kasper Dolberg 56’). Les remplaçants :Yoan Cardinale, Andy Pelmard, Alexis Trouillet, Dan Ndoye, Rony Lopes, Salim Ben Seghir. Entraîneur : Adrian Ursea. La composition du Stade Rennais F.C. : Romain Salin, Hamari Traoré, Damien Da Silva, Nayef Aguerd, Faitout Maouassa, Eduardo Camavinga, Steven Nzonzi, Clément Grenier (Benjamin Bourigeaud 66’), Adrien Truffert (Flavien Tait 90’), Jérémy Doku (Martin Terrier 89’), M’Baye Niang (Georginio Rutter 80’). Les remplaçants : Pépé Bonet, Dalbert, Gerzino Nyamsi, Brandon Soppy, Lorenz Assignon, James Lea Siliki, Yann Gboho, Adrien Hunou. Entraîneur : Julien Stéphan. Arbitre principal : Amaury Delerue.

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Laisser un commentaire