"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités

ANTENNE-RELAIS : NOTRE IMMEUBLE RESSEMBLE À UN PORTE-MISSILES !

“Au début du mois de mai, ils ont posé une antenne relais de 5 m de haut et un local technique sur le toit de l’immeuble voisin”, confie Morgan Thouin, habitant au 29 rue François-Charles Oberthur. Devant cette installation, de nombreux riverains ont immédiatement dénoncé le côté inesthétique. “On a l’impression d’un missile qui part du toit ! Cela fait vraiment désordre dans un quartier jugé historique où certains se font retoquer leur permis d’aménager leur maison.”

                                             A deux pas d’un lycée de deux crèches !

Mais au-delà de l’esthétique, Morgan Thouin met en avant le principe de précaution. “Il y a des risques sanitaires et de santé pour tous. Nous sommes quand même à deux pas d’un lycée et deux crèches !” Contre cette antenne et bien d’autres éventuelles, Morgan et ses voisins ont lancé une pétition sur le Net. “Nous comptons la remettre à la maire de Rennes pour lui dire que la moindre des choses aurait été d’informer les locataires de l’immeuble et les propriétaires des maisons riveraines”, confie-t-il.

Dans un coin de l’immeuble, la déclaration préalable de travaux, autorisée par la ville de Rennes, avait été pourtant déposée pour l’opérateur Orange. “Mais elle était peu visible”, affirme Morgan Thouin. “Elle était accrochée sur un panneau Brico Dépôt…dans un lieu inaccessible. Personne n’y avait vraiment prêté attention jusqu’au moment où on a vu fleurir des panneaux d’interdiction de stationnement et une grue s’installer dans notre rue ! Pur hasard, sans doute, le niveau d’information était alors puissante dix pour nous prévenir des travaux !”

Une deuxième antenne Bouygues pourrait bientôt s’installer. “Cela nous en fera bientôt deux en attendant une troisième ! C’est hallucinant que l’on puisse laisser faire cela en haut-lieu. Notre immeuble ne doit pas devenir pas un porte-missiles !”, insiste Morgan Thouin. Les riverains pensent prendre contact avec l’association Alter-ondes35. Pour soutenir leur campagne, leur pétition en ligne est sur ce site

POUR EN SAVOIR PLUS : La Ville porterait une attention particulière à l’implantation des antennes-relais. Dès 2002, elle a été la première ville française à signer une charte avec les opérateurs, révisée par la maire de Rennes et les opérateurs de téléphonie mobile Bouygues Télécom, Orange France, SFR et Free Mobile. Conformément à la charte, les opérateurs doivent communiquer à la Ville de Rennes les dossiers d’information préalables à l’implantation de nouvelles antennes-relais. Mais d’après une jurisprudence récente du Conseil d’Etat, les maires ne pourraient pas s’opposer juridiquement à l’implantation d’antennes-relais pour des raisons de santé publique. Ils doivent en revanche vérifier si les règles d’urbanisme ont été respectés. En tout état de cause, il appartient à chaque opérateur de définir les zones dans lesquelles des antennes-relais sont nécessaires pour répondre à ses besoins de couverture. L’opérateur doit obtenir préalablement l’accord du propriétaire du site d’implantation (avec une question : le prix). Pour en savoir plus sur les futures antennes-relais dans la capitale bretonne (près d’une quarantaine prévue ou en cours d’installation). 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire