CECI EST UN TEST 1
Actualités Faits divers

MEURTRE DE MAGALI BLANDIN : LE MARI, LES BEAUX-PARENTS ET LE VOISIN PLACÉS EN DÉTENTION

test2

Le corps de Magali Blandin, âgée de 42 ans, éducatrice spécialisée et disparue depuis le 12 février dernier, a été retrouvé dans la forêt de Boisgervilly, non loin de Montauban de Bretagne, grâce aux indications de son mari, Jérôme Gaillard. Depuis, dans cette affaire “hors-norme”, les rebondissements judiciaires s’enchaînent pour démêler les fils de ce que le Procureur de la République, Philippe Astruc, qualifie aujourd’hui de “complot familial et criminel.”

Cette nuit, quatre personnes ont été placées en détention provisoire par le Juge des libertés et de la détention conformément aux demandes du parquet de Rennes. L’époux de la disparue de Montfort-sur-Meu a été mis en examen pour meurtre par conjoint. Il est aussi poursuivi par la justice pour avoir demandé à des Géorgiens de tuer sa femme moyennant une somme de 20 000 euros à l’automne 2020.  Dans la même soirée, son père et sa mère ont été mis en examen pour tentative de meurtre par conjoint (visant le premier projet criminel) et complicité de meurtre par conjoint. 

Le voisin géorgien de Jérôme Gaillard, a été mis en examen pour “tentative d’extorsion en bande organisée en récidive légale” et “destruction de la preuve d’un crime pour faire obstacle à la manifestation de la vérité”. Il aurait détruit la voiture ayant servi à transporter le cadavre de Magali Blandin. Pour rappel, Jérôme Gaillard explique avoir tué son épouse le jeudi 11 février au matin, après avoir déposé ses enfants à l’école. Au moment où Magali Blandin est sortie, il lui a asséné un violent coup de batte de base-ball puis un second pour s’assurer de son décès, avant de rentrer le corps dans l’appartement où elle logeait et de refermer la porte derrière lui.

Après avoir laissé le cadavre de sa femme toute la journée, Jérôme Gaillard  est revenu la nuit suivante dans l’appartement. Il a effacé méticuleusement les traces de son crime et a emporté le corps de sa femme pour l’enterrer dans une forêt enneigée et dans un trou creusé par ses soins et recouvert de chaux vive. Dans les prochains mois, le travail du magistrat instructeur et des enquêteurs devra préciser le rôle de chacun dans ce meurtre. Une autopsie du corps de Magali Blandin sera rapidement effectuée.

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Laisser un commentaire