CECI EST UN TEST 1
Actualités

MEURTRE DE MAGALI BLANDIN : “LE RÔLE DES PARENTS RESTE À DÉTERMINER”

test2

Disparue le 12 février 2021, l’éducatrice spécialisée Magali Blandin, âgée de 42 ans et mère de quatre enfants, a été retrouvée morte dans la forêt de Boisgervilly, à deux pas du domicile de son mari, Jérôme Gaillard. Dans cette affaire hors-norme, l’époux est aujourd’hui placé en détention provisoire pour meurtre et tentative de meurtre à l’automne 2020 (1). Ses parents âgés respectivement de 72 et de 75 ans ont été eux-aussi incarcérés dans la nuit.

“A ce stade de l’enquête, je n’ai pas de déclarations à faire sur le fond du dossier,” explique l’un des deux avocats du père, Olivier Chauvel (Guillaume Chauvel est le second défenseur). “La garde à vue de mon client âgé de 75 ans a été éprouvante. Comme l’a indiqué le parquet de Rennes, le rôle des parents et leur complicité restent très largement à déterminer et à affiner. Il est encore tout à fait incertain pénalement. Seule certitude, le contexte médiatique actuel justifie sans doute la mise en examen et la détention provisoire des parents,” ajoute l’avocat (notre photo).

Les grands-parents sont mis en examen pour complicité de meurtre et de tentative de meurtre. Mais d’après Jean-Guillaume Le Mintier, l’avocat de Jérôme Gaillard, l’époux s’estime aujourd’hui “seul et unique responsable” de ce meurtre. “Les parents sont étrangers à ce projet criminel. Ceux-ci étaient simplement informés que mon client allait très mal ! Mais à aucun moment, ils ont été informés de ce qui allait se passer.” Cette affaire risque de connaître de nouveaux rebondissements dans les prochaines semaines.

(1) Jérôme Gaillard avait demandé à des Géorgiens de tuer sa femme avant de se raviser.

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Laisser un commentaire