CECI EST UN TEST 1
Actualités

LIGNE B : CE SERA LE 20 SEPTEMBRE PROCHAIN

test2

Mercredi 15 juin 2022, deux ans après la date de démarrage prévue du métro, Nathalie Appéré, maire de Rennes, annonce son ouverture commerciale. Derrière elle, Matthieu Theurier, vice-président de Rennes Métropole, ne dit pas un mot. Silence également du côté de Siemens et de l’exploitant Keolis. Mais après avoir subi tant de critiques (en raison des retards), l’élue peut enfin savourer son plaisir. « Ce chantier de 1, 3 milliards a été le plus grand de génie civil en France pendant de longues années », martèle-t-elle. 

Au diable les galères et les dysfonctionnements, la maire est à l’heure de la « reconnaissance » envers ceux qui ont travaillé sur ces titanesques travaux. « Notre patience a été rudement mise à l’épreuve durant ces derniers mois, mais réjouissons-nous de l’ouverture. Cette nouvelle ligne va modifier en profondeur nos modes de déplacement et faciliter la vie quotidienne des habitants,» confie-t-elle. 

21 rames déployées le jour J

Le jour J, 21 rames seront déployées sur la ligne B afin d’assurer un métro toutes les 2, 10 minutes. « 100 000 voyages y sont attendus chaque jour; ce qui nous permettra d’éviter plus de 50 000 déplacements automobiles quotidiens dans la métropole. Pour l’heure, 15 à 17 machines sur 21 tournent en carrousel. En juillet, trois nouvelles arriveront et la dernière est prévue en octobre. »

Pour accompagner cette inauguration, la ville envisage un plan de redéploiement des bus de plus d’un million de kilomètres vers les communes. Mais ce plan sera lancé seulement à compter du 24 octobre pour laisser le temps à la Star de proposer aux habitants la meilleure des informations. En revanche, les trois parcs relais seront ouverts (Saint-Jacques, les Gayeulles et Via Silva) en même temps que le métro. Pour le dernier parking, il fonctionnera toutefois de manière temporaire avant une totale activité début 2023. Pour embarquer à bord, voir notre article. 

Infos + : La ville a choisi un « mardi » comme jour d’inauguration pour éviter une « surfréquentation » d’un week-end. Elle a refusé une ouverture en mode dégradé dès la fin août et pour la rentrée. Un choix assumé par Nathalie Appéré qui souhaite un service complet et efficace dès le début. Prochain grand chantier : les cinq lignes de tram-bus. 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire