1.5 C
Rennes
mardi 7 février 2023
AccueilActualitésLA RENNAISE CHARLOTTE MARCHANDISE : NOUVELLE FOIS CANDIDATE À LA PRÉSIDENTIELLE

LA RENNAISE CHARLOTTE MARCHANDISE : NOUVELLE FOIS CANDIDATE À LA PRÉSIDENTIELLE

En 2016, des citoyens et citoyennes ont cherché à inventer une nouvelle façon d’aborder les élections présidentielles, en dehors des partis, en lançant une Primaire Citoyenne. Charlotte Marchandise ex-élue écologiste du conseil municipal rennais, avait été choisie pour être leur candidate. Elle n’avait cependant pas réussi à passer le dernier cap : celui des 500 parrainages d’élus exigibles pour l’élection. Comme en 2016, Charlotte Marchandise,  tente l’aventure une nouvelle fois avec cette fois-ci la Primaire Populaire.

La Rennaise, adjointe à la santé durant la mandature municipale de 2014 à 2020,  travaille désormais comme consultante en santé publique, notamment pour l’OMS (organisation mondiale de la santé). Pour cette nouvelle élection, elle est en concurrence avec 7 candidats dont les têtes d’affiche :  Janick Jadot, Anne Hidalgo, Jean-Luc Mélenchon et Christiane Taubira et des noms moins connus comme Pierre Larroutourou ou Anna Agueb-Porterie. Pour espérer être retenue à nouveau, Charlotte Marchandise s’est principalement démenée sur les réseaux sociaux pour se faire connaître, notamment par des vidéos promouvant les grands axes de son programme issus du socle commun de la Primaire Populaire. 

Une campagne de promotion

Pour changer la vie des gens, la candidate rennaise promeut une élection plus démocratique, plus éthique et solidaire. Son engagement s’inscrit dans un projet de renouvellement de la politique par et avec les habitants devant l’urgence de la crise démocratique. Ayant du mal à accéder aux médias, elle a tenté un plan « com cocasse » qui consiste à détourner pour son compte des unes des grands magazines français.

La démarche de ces citoyens voulant une élection plus démocratique, émanant du peuple, est a priori des plus sympathiques. Elle se heurte à un fait : les citoyens qui se cachent derrière cette « primaire populaire » ont choisi eux-mêmes les grandes figures de la gauche française pour participer à l’élection, sans leur consentement. À l’exception notoire de la nouvelle venue Christiane Taubira qui n’a finalement pas grand-chose à perdre à participer à cette sélection citoyenne qui la placerait, en cas de victoire, comme la candidate putative et potentielle du camp de la gauche.

Le vote se déroulera du 27 au 30 janvier. Les votants doivent s’inscrire sur le site de la Primaire Populaire. La procédure de sélection est particulière : un seul vote à un tour par une méthode alternative recourant à l’évaluation, dénommée jugement majoritaire. En gros, il faut donner une appréciation plus ou moins élevée pour chacun des candidats.

pastedGraphic.png

Dragan Brkic
Dragan Brkic
Écrivain, j'ai publié Le Petit Noir des Balkans, Prière d'insérer, La condition pénitentiaire, Footness et Comprendre la délinquance française.

// Dernières nouvelles publiées

DEUX ANS APRÈS L’ASSASSINAT DE MAGALI BLANDIN : SES BEAUX-PARENTS SE SUICIDENT

Magali Blandin a été tuée par son mari Jérôme Gaillard, le 11 février 2021, à Montfort-sur-Meu, à coups de batte de base-ball (voir notre article)....
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser