5.7 C
Rennes
vendredi 27 janvier 2023
AccueilActualitésDE NOMBREUSES VITRINES BRISÉES

DE NOMBREUSES VITRINES BRISÉES

En marge de la manifestation « bon enfant » contre la réforme de la retraite, de nombreux casseurs ont œuvré dès 13 h, dans les rues du centre-ville. Ils ont détruit les vitrines de multiples magasins, le long des quais et le boulevard de la Liberté. Mais pour une fois, les banques et les assureurs n’ont pas été les seuls atteints par la folie destructrice des blacks-blocs. Zara et le café Starbucks ont eu aussi leur façade recouverte de peintures et endommagée. « Je suis très choquée, » expliquait une jeune serveuse depuis une semaine dans l’établissement. « Je ne peux rien vous dire », précisait un agent immobilier. «  Mais ils n’ont même pas cherché à savoir si des gens étaient à l’intérieur. »

« Je condamne très fermement les dégradations violences et vols, commis par un groupe de casseurs. Ces hommes et femmes ont tenté de dévoyer la manifestation populaire pour commettre leurs méfaits, malgré la mobilisation des forces de l’ordre », a commenté la maire de Rennes, Nathalie Appéré. « J’apporte tout mon soutien aux commerçants des quais nord et du secteur Liberté, qui ont été la cible de ces casseurs. Je souhaite que la justice puisse punir avec toute la sévérité nécessaire les responsables qui ont été conspués par les manifestants tout au long du parcours. »

Représentant du centre droit et de l’opposition, Charles Compagnon a tenu lui aussi à réagir sur les réseaux sociaux. « Les gesticulations et les condamnations ne peuvent plus être la seule solution de la majorité. Certes, le maintien de l’ordre n’est pas de son ressort, mais la bienveillance et les soutiens à un certain écosystème d’ultragauche ainsi que le laxisme systématique favorisent ce climat de violence ! La désespérance des commerçants que j’ai rencontrés fait mal au cœur. » Une Tesla a été incendiée aux abords de la Criée. La préfecture donnera dans la soirée des informations sur ces débordements. 

INFOS + :  Le préfet d’Ille-et-Vilaine, Emmanuel Berthier, condamne néanmoins avec fermeté les dégradations commises par une minorité d’individus, visages dissimulés, en marge de cette manifestation (une dizaine de vitrines ont été brisées et une voiture incendiée). «Les violences et les actes de vandalisme ne se rattachent pas au droit de manifester», a-t-il déclaré. 

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

MYTHOS : DES NOUVEAUX NOMS

Mythos revient du 7 au 16 avril et fêtera à cette occasion les 10 ans des Toqués. Il propose de la musique, du théâtre et de la...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser