CECI EST UN TEST 1
Archives Stade Rennais

DE LABORIEUX RENNAIS !

test2

“Comment tu peux prendre un abonnement pour voir un tel spectacle ?” La question fuse dans les travées du Roazhon Park. Echarpe autour du cou, le quarantenaire fait la gueule. “Tu as peut-être raison”, répond-il,  un peu dépité. Ce samedi 28 janvier 2017, contre Nantes, les Rennais ont été encore une fois l’ombre d’eux-mêmes. Certes, ils arrachent le nul (1-1). Mais encore une fois, ils ont montré une pâle copie, Ils étaient bien loin de leur niveau de l’an passé. 

A l’exception du valeureux Baal, du combattif André, du flamboyant Diakhaby, de l’indomptable Gnagnon et de quelques percées de Gourcuff et Grosicki, les Rouge et Noir étaient dans le rouge ce samedi. Ils ont multiplié les imprécisions, les mauvaises passes, les dribbles ratés face à des Nantais pourtant pas au plus haut de leur forme. Les Bretons n’étaient certainement pas dignes de mériter des applaudissements des 23 000 spectateurs. 

                                      Rennes sauvée par Gnagnon

Au cours de cette rencontre, on a commencé à regretter les fulgurances de Ntep et de Dembelé. On a commencé à pester contre la politique de transfert du Stade Rennais, laissant partir des pépites pour retrouver des joueurs petits par la taille et par leur talent. Dans la tribune présidentielle, les oreilles de Ruello devaient siffler…et doivent impérativement entendre le grondement sourd des fans. 

Heureusement, à la 87e minute, Gnagnon sauvait les Rennais par une magnifique tête grâce à coup-franc tiré par un Costil inspiré. Mais que ce fut compliqué. Mais que cette première mi-temps fut décevante dans ce derby breton. On attend toujours la touche Gourcuff et le réveil des Rennais ! Prochain rendez-vous, mercredi 1er février (21h)  face au PSG en 16ème de finale de la Coupe de France. 

Feuille du match : Stade Rennais F.C. / Nantes : 1-1, le samedi 28 janvier 2017, à 20hRoazhon Park devant 23 664 spectateurs. Buts : Jules Iloki (45e) pour Nantes, Joris Gnagnon pour le Stade Rennais F.C. (87e). Cartons : Gelson Fernandes (13e), Joris Gnagnon (73e) et Benoît Costil (90e) pour le Stade Rennais F.C. Adrien Thomasson (90e) pour Nantes. Le 11 rennais : Benoît Costil, Romain Danzé (c), Mexer, Joris Gnagnon, Ludovic Baal, Gelson Fernandes (Wesley Saïd 69e), Benjamin André, Adrien Hunou (Adama Diakhaby 53e), Kamil Grosicki, Yoann Gourcuff, Aldo Kalulu (James Lea-Siliki 78e). 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire