"
Patrimoine

CIMETIERE DU NORD : LA CHAPELLE FAMILIALE TRANSFORMEE EN COLUMBARIUM

Dans nos cimetières, les chapelles de nos familles nobles et bourgeoises sont laissées à l’abandon. Elles tombent en ruines et sont ouvertes aux quatre vents.

Faute d’argent pour les réhabiliter, on risque fort de laisser partir un certain patrimoine funéraire. Notre patrimoine. Mais à Rennes, la ville a pris une belle initiative sous l’égide de l’adjoint au maire préposé aux caveaux funéraires, Marc Hervé. Après l’accord d’une famille, au cimetière du Nord, il a autorisé la transformation d’une vieille chapelle en un columbarium. C’est franchement bien,” expliquait lundi dernier une retraitée rencontrée non dans le cimetière. “On ne peut que s’en féliciter. Ces ouvrages sont la trace de notre passé religieux.” Un avis partagé par une jeune femme. “Je viens pas souvent ici ! Mais je vous confirme : je trouve cela plutôt bien même très bien.”

IMG_2044

Le chantier a été confié aux tailleurs de pierre de la société vitréenne La Pierre et le Ciseau, aux couvreurs de la Mézière de l’entreprise Limeul et aux maîtres verriers de la célèbre société Hembold de Corps-Nuds. “C’est une bonne avancée,” reconnaît un habitué du cimetière. “Mais il existe bien d’autres chapelles en ruines. Que pourra-t-on en faire ?” En attendant, il est toujours possible de visiter le cimetière du Nord, considéré à raison comme le Père-Lachaise Rennais.

Une chapelle laissée à l'abandon.

Une chapelle laissée à l’abandon.

La Chapelle a été construite par Edouard Duclos (1811-1875). Celui-ci était une personnalité locale, député d’Ille-et-Vilaine, chevalier de la Légion d’honneur et commandeur de l’Ordre de Saint-Grégoire-le-Grand (décoration du Vaticanen reconnaissance de services rendus à l’Église). Sa réfection a coûté 65 000 euros pour des travaux de maçonnerie, de couverture, de restauration des vitraux et de marbrerie. 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

2 Comments

Laisser un commentaire