CECI EST UN TEST 1
Archives Sport

AU BASKET, IL Y AVAIT UNE BRETTILICO !

test2

Ce week-end, il y avait la Celtico entre Rennes et Guingamp et la…Brettilico entre l’URB et l’Aurore de Vitré. Après la lourde défaite à Rueil, on ne s’attendait pas vraiment à ce que l’équipe rennaise décroche une victoire contre le solide voisin vitréen. Mais c’est méconnaître le déroulement habituel d’un derby où il n’est pas bon d’endosser le rôle de favori.

Devant une salle de Colette Besson comble, l’aurore de Vitré a déçu les trois-quarts de la rencontre. Durant la première mi-temps, ils ont en effet fait pâle figure, ne profitant même pas de certaines faiblesses des locaux, des deux Américains notamment qui bafouillaient leur basket…

À la mi-temps, l’URB rentrait dans les vestiaires avec un avantage de 13 points (39-26) grâce à l’adresse de l’insatiable Zivkovic et aux passes décisives du meneur Rathieuville. Les supporters des visiteurs espéraient une réaction. Mais les joueurs de l’Aurore n’arrivaient pas à développer leur jeu, avec un Guillaume Mérie des mauvais jours.

                                                   Il suffisait de peu

L’URB parvenait même au milieu du troisième quart-temps à augmenter son avance jusqu’à 19 points ! Pour inverser la vapeur, Zoran Durdevic, l’entraîneur vitréen, changea la physionomie de son cinq majeur en incorporant à l’intérieur le jeune poste 4 serbe, Knezevic, plus puissant et mobile que Radulovic. Vitré revenait alors à 12 points avant le dernier quart-temps. Ils se rapprochaient des Rennais, à 56-50 (6’ 31’’ de la fin du match), sous l’impulsion des extérieurs Crétaux et Belkassa.

Puis sous les nouveaux coups de boutoir de Knezevic et du meneur Sigwarth, rentré après la blessure de Pejovic, Vitré passait devant Rennes (56-57 à 4’ 51’’). Pis encore pour les locaux, le Rennais Ben Driss ratait deux lancers-francs. La nervosité envahissait les deux camps ! Les locaux devaient réagir au plus vite…

L’entraîneur Pascal Thibaud prenait alors un temps-mort pour remettre son équipe dans le droit chemin. Son intervention fut bénéfique… L’intérieur rennais Négrobar achevait les visiteurs dans la raquette, parachevant ainsi une rencontre parfaite où il  marqua 15 points contre 18 pour le shooteur Zivkovic et 12 pour le meneur Rathieuville.

L’équipe vitréenne n’a pas su amener de l’intensité au début du match et contrôler le tempo. Elle ne dispose plus de l’assurance tout risque que représentait l’américain Brown la saison précédente, et de l’explosivité de l’intérieur Miskovic. Les joueurs de Durdevic devront redoubler d’effort pour rattraper le niveau de fin de saison dernière. En revanche, les Rennais peuvent retirer une satisfaction d’avoir battu cette équipe vitréenne. La seule inquiétude vient de la prestation moyenne des deux Américains et de Ben Driss.

Dragan Brkic

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire