CECI EST UN TEST 1
Actualités Archives Patrimoine

AVENUE JANVIER : UNE PÉTITION CONTRE L’ABATTAGE DES ARBRES

test2

La ville veut abattre les 85 arbres de l’avenue Janvier (https://www.rennes-infos-autrement.fr/avenue-janvier-des-travaux-jusquen-2019/). Mais la décision ne passe pas du tout chez beaucoup de Rennais. Certains Rennais ont décidé de lancer une pétition sur le Net qui a déjà recueilli plus de 500 signataires ce jeudi 25 mai 2017. (https://www.change.org/p/madame-la-maire-de-rennes-non-à-l-abattage-des-85-arbres-de-l-avenue-janvier-à-rennes/c?source_location=petition_show

                                      “Il ne faut pas les abattre”

“Si ces arbres sont en bonne santé, il ne faut absolument pas les abattre”, indique Sylvie. “Mon quartier est déjà horrible à cause des travaux du métro, poursuit Loona. Pouvez-vous au moins me laisser le plaisir de voir des arbres et entendre des oiseaux chanter quand je rentre chez moi ?”

Comme Sylvie et Loona, ils sont nombreux à crier au scandale. “Ayant vécu à Rennes et travaillant dans le domaine de l’environnement, indique Marie-Aude, je trouve inadmissible cette décision qui n’a aucun sens et va détériorer le cadre de vie de nombreuses personnes.” 

                                        Une ville doit rester verte

“Rennes est et doit rester une ville verte”, complètent les signataires. “Les arbres de l’avenue Janvier, au delà de leur présence symbolique pour au moins deux générations de Rennais, sont vivants et en force. Aucun argument d’esthétisme ou de visibilité de la nouvelle gare ne saurait justifier leur mise à mort.”
A ce jour, trop d’arbres ou de places végétalisées auraient été sacrifiés dans la capitale bretonne au motif de projets d’intérêt commun. “Les arbres ont droit de cité en dehors des parcs et jardins. Ils sont le plus simplement du monde un héritage que nous devons respecter et dont nous devons prendre soin. Leur remplacement par des arbustes ne refera pas (re)vivre ces arbres.”

Cette décision, prise en conseil municipal, vient modifier en profondeur “l’approche de la vie politique. Elle appelle une mobilisation citoyenne pour rappeler à l’équipe en place que le mandat confié ne vaut pas blanc seing. Nous exigeons, par conséquent, l’abandon définitif de ce projet.” Rennes a été  élue capitale française de la biodiversité pour l’année 2016 (http://metropole.rennes.fr/actualites/urbanisme-deplacements-environnement/environnement/rennes-capitale-francaise-de-la-biodiversite-2016/

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire