CECI EST UN TEST 1
Archives Politique

LA VILLE VEUT RECOURIR AUX AGENCES DE NOTATION FINANCIERE : DES ELUS DE LA MAJORITE SONT CONTRE

test2

L’agence de notation financière est un organisme chargé d’estimer la capacité de rembourser ou non d’une ville, d’un état et aujourd’hui d’une collectivité. Elle ne prend en compte aucun autre critère que celui financier.

Pour garantir ses emprunts, la ville de Rennes (et aujourd’hui la métropole) veut recourir aux bons services d’une telle institution. «Ses notations seront là pour optimiser nos capacités d’emprunteur, » explique Gaëlle Andro. « Nous ne nous soumettrons pas aux conditions des banques et aux marchés financiers pour conduire nos politiques. »

Pour les élus du Front de gauche (majorité municipale), pas question en revanche de faire confiance aux agences de notation. Car elles seraient loin d’être objectives. « Leurs critères sont opaques et absolument pas contrôlés,» explique Jean-Paul Tual. Or selon lui, il serait tout à fait possible d’accéder aux marchés financiers sans passer par elles. « Si la notation peut se révéler être un outil efficace pour accéder à des taux d’intérêts intéressants, nous sommes partisans, comme d’autres, de la création d’une agence publique indépendante. »

Les écologistes rennais partagent d’ailleurs leur position. « Le choix d’une agence nous apparaît contre-productif, voire dangereux, » assure Laurent Hamon, l’un de leurs représentants. « Il est surtout contradictoire avec nos objectifs de responsabilité sociale et écologique. Nous estimons au contraire qu’il est nécessaire de revenir à une économie réelle en n’empruntant plus sur les marchés obligataires et en refusant d’être notés par les agences privées. »

A Rennes, les notations risqueraient si « elles sont mauvaises de faire augmenter les taux d’intérêts de nos emprunts, voire d’aggraver un possible déficit budgétaire. Nous ne pouvons pas prendre ce risque. » Contre le recours à de telles agences, les écologistes estiment important de former certains salariés de la ville à la « finance éthique et responsable. Il faut construire une stratégie financière fondée sur une économie réelle et respectueuse de nos ressources naturelles. Cela implique d’avoir une vision à long terme . Il faut refuser les paradis fiscaux et les banques aux pratiques irresponsables. » On l’aura compris dans la majorité de gauche, on n’a décidément plus les mêmes opinions politiques. Le conseil municipal de Rennes a voté le 23 mai dernier pour le recours à une agence de notation à une large majorité.

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire