CECI EST UN TEST 1
Actualités

SÉCURITÉ À MAUREPAS : NATHALIE APPÉRÉ NE VEUT RIEN « LÂCHER »

test2

Le dernier meurtre de Maurepas est dans toutes les têtes, tout comme les tirs contre les policiers, tout autant. Devant ces tragédies qui se multiplient depuis quelques semaines, Charles Compagnon (centre droit) a tenu à s’exprimer longuement. « Ces évènements ont eu lieu à Rennes, oui à Rennes », a-t-il rappelé devant les élus rennais. « Combien de drames faudra-t-il encore dans notre ville ? Combien de vies brisées et combien d’habitants terrorisés dans leur quotidien s’agira-t-il de compter pour que la mairie soit à la hauteur qu’exige la situation ? », s’est-il interrogé. 

Comment les Rennais peuvent-ils considérer votre sincérité, madame la maire ? Comment peuvent-ils vous croire quand il y a une semaine pour des questions électoralistes vous vous associez à celui qui déteste les policiers et à celui qui proclame : la police tue.»

Pour Charles Compagnon, il faut intervenir vite. «La municipalité doit être à la mesure des attentes de ces Rennaises et de ces Rennais. Elle doit répondre aux plus fragiles, ceux qui vivent au quotidien cette violence, et qui espèrent de vous des mesures immédiates, fortes et sans ambiguïté.» Piquée au vif, Nathalie Appéré, maire de Rennes, a tenu à donner fermement la position de la ville. «Comme tous les Rennais, nous sommes particulièrement choqués par les faits d’une gravité exceptionnelle qui se sont déroulés sur le quartier de Maurepas. Je me suis rapidement rendue sur les lieux aux côtés des habitants et des professionnels du quartier et j’ai assuré aux policiers tout mon soutien et celui du conseil municipal. Je salue à cet égard leur sang-froid et leur courage. »

Face à la violence, Nathalie Appéré exige de chacun une action déterminée, responsable et coordonnée. «Je veux faire confiance aux magistrats, au préfet et aux forces de sécurité pour poursuivre le travail inlassable contre la criminalité et les trafiquants. Les agents de terrain, les enquêteurs et les services de justice mènent une immense tâche pour confondre et faire condamner les auteurs. Les interpellations et décisions des tribunaux le démontrent ! Aucun des règlements de compte, aucun des actes de violence et d’intimidation qui ont marqué notre ville ces dernières années, n’est resté impuni.»

Dans le cadre d’une stratégie commune de sécurité, Nathalie Appéré a rappelé avoir présidé la cellule de quartier de Maurepas, le 16 juin. « Nous ne lâchons pas, nous ne lâcherons rien. Notre adjointe, Lenaïg Briéro, est mobilisée à chaque instant à mes côtés et ceux de nos collègues. Nous allons continuer à adapter les équipements des policiers municipaux et leurs missions. Nous renforcerons notre outil de vidéoprotection. De nouvelles caméras seront dévolues pour accompagner la transformation de quartier et l’arrivée de notre métro. Je poursuivrai pour ma part à me battre avec sang-froid et constance afin d’améliorer la sécurité des Rennais. »

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire