2 C
Rennes
lundi 6 février 2023
AccueilActualitésMIGRANTS EN COLÈRE : LA MAIRIE REFUSE DE PRENDRE EN CONSIDÉRATION LES SITUATIONS...

MIGRANTS EN COLÈRE : LA MAIRIE REFUSE DE PRENDRE EN CONSIDÉRATION LES SITUATIONS DE DÉTRESSE

« Avez-vous le temps pour que je raconte ce qui m’est arrivé ? », explique ce Gabonais devant l’Hôtel de Ville de Rennes, ce lundi 27 juin 2022. L’homme veut expliciter sa situation calmement, posément, tranquillement. « J’étais demandeur d’asile, mais j’ai été débouté alors que j’avais toutes les raisons de l’obtenir et donné toutes les preuves de ma persécution dans mon pays d’origine. Je suis maintenant sans abri, ayant l’obligation de squatter par ici et par là. Je désire pourtant travailler comme mes frères pour m’intégrer. »

À chaque fois, on nous déloge et, à chaque fois, on nous fait des procès comme des criminels. Un gabonais. 

Pour soutenir les sans-logis, le collectif Inter-organisation de soutien aux personnes exilées a organisé une manifestation devant la mairie et pris la parole durant le conseil municipal. « Il manque depuis des années 300 places d’hébergement d’urgence à Rennes », assure le comité. « Pour le moment, nous comptons à ce jour 50 S.D.F. au parc de la Touche et un nombre grandissant d’individus dans différents autres parcs disséminés. Six personnes sont aussi logées au bâtiment F à l’université Rennes 2, sans recenser celles qui dorment dans leurs voitures et qui sont aidées par solidarité par des Rennaises et Rennais. Les collectivités locales ont un devoir de sécurité vis-à-vis des habitants de LEUR agglomération. » 

D’expérience, le comité craint l’aggravation de la situation, avec la fin de contrats d’hébergement, les nouveaux arrivants…. « Nous constatons et alertons les élus sans discontinuer depuis plus d’un an, mais ceux-ci refusent de prendre en considération l’ampleur de ces situations de détresse. Le discours de Nathalie Appéré “zéro enfant dans la rue” n’est plus mis en application. L’État est responsable, mais la mairie doit aussi saisir ses obligations. Il manque cruellement de logements sociaux. Quand le conseil municipal fera-t-il son devoir jusqu’au bout ? Quand réclamerez-vous l’intervention de La Croix-Rouge dans les campements ? Quand userez-vous de votre pouvoir de réquisition des logements ? Et quand augmenterez-vous le nombre de places en urgence ? » 

Nous comptabilisons 78 familles sans solutions, dont 32 avec au moins un enfant d’un an. Cette situation est inédite et préoccupante», assure David Travers. 

En réaction, David Travers, adjoint délégué à la solidarité, se dit indigné. « Nous recherchons continuellement des solutions pour toutes les autres. Nous sommes mobilisés au quotidien. Nous hébergeons chaque soir 950 personnes. Régulièrement, nous appelons à la solidarité territoriale. Aucune ville ne peut revendiquer une telle action. Comme vous, nous déplorons le manque de réponses pérennes de l’État (pourtant compétent), mais j’ose le dire que nous faisons tout notre possible et bien plus que d’autres. Comme vous, nous interpellons chaque jour les autorités étatiques, mais malheureusement, il organise le désordre, persuadé que cela découragera les exilés de tenter l’aventure sur notre territoire. Il crée des bombes sociales en laissant grandir des centaines d’enfants sur les trottoirs dans des conditions inhumaines. L’hébergement est un droit. Le gouvernement est donc hors la loi. La vraie solution est dans la sortie de politique migratoire maintenant des milliers gens dans la rue et dans la précarité. » 

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

LE RETOUR DU MARCHÉ AU MANGER SOUS UN SOLEIL PRESQUE PRINTANIER

Depuis 91 jours, le Marché à manger n’avait pas rassemblé les Rennais sous la criée centrale. Depuis 91 jours, il n’avait pas proposé ses petits plats....
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser