"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Politique

MUNICIPALES DE RENNES : PIERRE BRETEAU EST CANDIDAT…AU RASSEMBLEMENT

Edmond Hervé, ancien maire de Rennes, fréquentait assidument le Piccadilly. Pierre Breteau, maire de Saint-Grégoire, préfère La Paix. En ce jour de la fête de la musique, le chef d’orchestre du Modem Rennais avait convié la presse dans sa brasserie, ce midi. Il avait invité les journalistes pour livrer ses intentions municipales. Mais notre presse locale n’a pas eu grand-chose à se mettre sous la dent. Tout juste a-t-elle appris que l’élu grégorien en appelait à un “très large rassemblement pour Rennes et sa Métropole” !

                                             Ce n’est pas une question de personnes !

Pas de scoop donc ! Pierre Breteau ne veut pas s’autoproclamer. “Oui, je pourrais conduire ce rassemblement… A la condition d’être le mieux placé pour le faire et surement pas en m’autoproclamant. S’autoproclamer tête de liste, ce serait exactement le contraire d’une démarche de rassemblement. S’autoproclamer tête de liste, ce serait faire fi des procédures d’investiture en cours entre LREM, MODEM et AGIR et je les respecte ; S’autoproclamer tête de liste enfin ce serait faire primer les personnes sur le projet, cela n’a jamais été ma marque de fabrique.”                                                                       
Pour lui, pas question de réduire l’envie d’Agir pour Rennes et sa Métropole à la seule question des personnes. “En 10 ans d’engagement politique, j’ai toujours fait primer les convictions, l’action, et les résultats concrets je ne vais pas changer maintenant ! Donc aujourd’hui, j’appelle à un grand rassemblement pour Rennes et sa Métropole. Un rassemblement des différentes sensibilités politiques (LREM, MODEM, UDI, LR) mais aussi les déçus de la majorité socialistes / verts de Rennes et la Métropole, Un rassemblement des communes autour d’un projet partagé et équilibré pour Rennes et sa Métropole, Un rassemblement de tous les talents non élus aujourd’hui mais qui veulent s’investir pour Rennes et sa Métropole.”

                                      C’est une question de rassemblements

“Beaucoup de talents peuvent conduire ce rassemblement”, insiste-t-il. “Chacun peut y prendre part. Je peux en être le leader, l’animateur ou le contributeur, à Rennes ou à la Métropole. Je ne me déroberai pas mais je ne serai en aucun cas l’artisan de la division car Rennes vaut mieux que des postures partisanes. J’aime Rennes, Saint-Grégoire évidemment, mais aussi toutes les communes de la Métropole qui forment un tout. Et à Rennes, à la Métropole de Rennes, nous pourrions faire tellement mieux, tellement plus !”

Méconnu du grand public (comme l’était d’ailleurs le président de Rennes Métropole Emmanuel Couet) , Pierre Breteau ne veut pas brûler les étapes. A moins d’un an des municipales, il garde le silence sur sa candidature éventuelle à Saint-Grégoire ou à Rennes. Il continue d’entretenir le flou, quitte peut-être à provoquer des tensions avec la candidate déclarée d’En Marche (Carole Gandon). A moins que tout ceci ne soit pure stratégie et que la répartition des rôles ne soit déjà effectuée, en attendant que les parties adverses (écolos et socialistes) se dévoilent. Mais cessons-là toutes supputations…Face à la maire de Rennes, Nathalie Appéré, candidate non déclarée, le dirigeant d’un cabinet de consulting veut faire preuve de prudence. L’avenir lui donnera-t-il raison ? 

 

 

 

 

 

 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire