CECI EST UN TEST 1
Actualités

MANIFESTATION DES POLICIERS : CELA FAIT GRAND BRUIT CHEZ NOS ÉLUS !

test2

Hier soir, des policiers ont manifesté bruyamment sous les fenêtres du domicile de notre maire Nathalie Appéré en actionnant gyrophare et sirènes. Ils n’ont pas manqué de susciter des réactions dans la classe politique locale.

Irrespectueux et inacceptable

“Irrespectueux et inacceptable”, assure Carole Gandon (En Marche). “Aucune revendication fusse-t-elle légitime ne justifie ces méthodes. Aux manifestations bruyantes, préférons toujours le dialogue.” A gauche, Laurent Hamon, vice-président de Rennes métropole et écologiste, demande des sanctions (le ministre en demanderait d’ailleurs ce soir). “Il est inadmissible que des élus puissent être intimidés dans leur fonction. Il est inacceptable qu’en plus cela vienne de nos forces de l’ordre. Les limites sont franchies, des sanctions doivent être prises”, explique l’élu.

« Nathalie Appéré n’a fait aucune déclaration quand les policiers sont venus manifester devant la préfecture où le préfet dort avec sa famille. » Charles Compagnon

A droite, Charles Compagnon n’a pas manqué de réagir. “Leur action n’est pas top !”, assure-t-il. “Au lieu de parler de leur détresse, on va polémiquer sur leur droit à manifester sous les fenêtres de Nathalie Appéré, en tout cas dans sa rue. Mais je ne peux m’empêcher de comprendre leur réaction. J’ai discuté avec eux, leur syndicat. Les forces de l’ordre sont au bout du rouleau ! Elles sont en grande détresse et si cette détresse, on ne veut pas l’entendre, ce sera extrêmement grave. Les policiers et les pompiers sont notre dernier rempart, on en a besoin vital.”

La polémique du jour : “La maire panique parce qu’elle a été confrontée à ce que vivent au quotidien tous les Rennais : entendre des sirènes de police, des tirs de mortier dans certains quartiers ! Elle a touché la réalité. Et je comprends qu’elle soit en colère ! Chez moi, mes enfants sont restés couchés au sol de peur de recevoir des pierres des black bloks, lors d’une manifestation.”

 

 

 

 

 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire