CECI EST UN TEST 1
Actualités

DES SIRÈNES POUR NOTRE MAIRE

test2

Il y a quelques années encore, des militants politiques manifestaient sous les fenêtres des élus adverses, sans que cela ne fasse une ligne dans un journal. Mais aujourd’hui à l’heure des réseaux sociaux, l’information est en direct et il est difficile de passer sous silence…des sirènes actionnées par des policiers en guise de mécontentement devant la maison de notre maire, Nathalie Appéré. 

Jeudi 17 décembre 2020, le journaliste d’Ouest-France a été réveillé par les deux tons des voitures de police. Ni une, ni deux, il a pris sa caméra et filmé la scène (voir ci-dessus). Résultat, son scoop a été vu des milliers de fois par les internautes et suscité autant de réactions indignées (ou non) des internautes. Les pro-Appéré et anti-policiers crient aujourd’hui au “scandale”, à la “milice”, à l’intimidation” et à “l’évolution inquiétante d’une partie des policiers”. Les autres soutiennent les forces de l’ordre victimes des “casseurs du samedi”, des “dealers de Maurepas” et des “gilets jaunes”. 

Il y a quelques jours, des policiers rennais avaient réveillé le préfet en menant le même type d’action. Ils protestaient contre la “stigmatisation” de leur profession. “Nous exigeons une vraie reconnaissance, des peines minimales contre nos agresseurs, des équipements à la hauteur des risques encourus, un observatoire de la réponse pénale et la prise en charge de nos frais d’avocats”, expliquait une représentante du syndicat Alliance Police. 

Peu avant cette manifestation, elle avait été elle-aussi pointée du doigt par les policiers. Ceux-ci lui reprochaient de ne pas disposer de pass métro, ni même de facilités de stationnement aux abords du commissariat. “C’est une action d’intimidation inadmissible”, a expliqué la maire de Rennes. “Sachez que je n’ai pas pour habitude de me laisser intimider. Il est donc parfaitement inutile de renouveler ce type d’opération. La police nationale et ses agents sont une force au service de l’ordre républicain. Les gardiens de la paix sont d’indispensables garants de la sécurité des citoyens. Les comportements que j’ai observés hier soir n’en sont pas dignes.” Espérons que cette réaction puisse apaiser les choses…

 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire