CECI EST UN TEST 1
Actualités coronavirus

LES PREMIERS VACCINS BRETONS À PARTIR DU 4 JANVIER

test2

En Bretagne, la campagne de vaccination débute à partir de la semaine du 4 janvier 2021 avec l’EHPAD du CH Le Jeune de Saint-Renan dans le Finistère. “Cette première phase pilote concerne au total  17 structures (12 Ehpad et 5 unités de soins de longue durée (USLD), de statuts public ou privé, répartis sur les 4 départements de la région”, assure l’Agence régionale de Santé.

Dans les Ehpad en premier

Le calendrier précis des vaccinations dans les 17 établissements sera précisé lundi 4 janvier 2021. “Deux injections espacées de 21 jours sont nécessaires. Le vaccin BioNTech/Pfizer (Comirnaty) est à prescription médicale obligatoire et requiert donc une consultation pré-vaccinale. Il doit être stocké à – 80°C et peut être ensuite conservé entre 2 et 8°C pendant 5 jours au maximum. L’injection peut être effectuée par des infirmiers sous la supervision d’un médecin présent dans la structure.”

 A partir du 11 janvier 2021, au-delà de ces 17 structures pilotes, la campagne se déploiera progressivement au sein des 498 EHPAD et 37 USLD (unités de soins de longue durée) de Bretagne (patients, résidents et professionnels exerçant dans ces structures). «”Cette stratégie de vaccination a pour objectifs de faire baisser la mortalité et les formes graves liées à la Covid-19, ainsi que de protéger les Français et notre système de santé.”

La 1er phase concerne les personnes âgées résidant dans les établissements d’hébergement pour personne âgées dépendantes (Ehpad) et les unités de soins de longue durée (USLD), puis les personnes âgées des résidences autonomie et résidences services seniors, ainsi que les professionnels de plus de 50 ans exerçant dans ces établissements ou présentant des facteurs de risque.

Des vaccins pour tous au troisième trimestre

La 2ème phase qui devrait débuter en février concernera les personnes âgées de plus de 75 ans, puis les personnes âgées de plus de 65 ans et atteintes de pathologies, ainsi que les autres professionnels de santé et du médico-social de plus de 50 ans et atteints de pathologies. La phase 3, au troisième trimestre 2021 concernera ensuite les autres tranches de l’ensemble de la population. «Les vaccinations sont gratuites, se feront avec le plein consentement des personnes et ne présentent pas un caractère obligatoire.

 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire