"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités

LES PARCS-RELAIS SONT-ILS SUFFISANTS ?

A Rennes, comme chacun sait, la circulation automobile devient de plus en plus difficile.  Elle est renvoyée vers l’extérieur de la ville pour des questions environnementales et politiques. Mais pour les automobilistes soucieux d’éviter de circuler dans le centre, il est toujours difficile de trouver un stationnement libre en périphérie rennaise pour prendre un transport en commun. Heureusement, la métropole rennaise a enfin décidé d’agrandir le parking relais de la Poterie en portant sa capacité à 700 places, après quelques années de blocage. 

Pour un coût de 10 millions d’euros votés par lors du dernier conseil de Rennes métropole, la structure de quatre étages devrait être achevée en 2020. À côté d’elle, le dépose minute sera agrandi et des sanitaires édifiés. Malheureusement cette bonne nouvelle cache bien des misères pour les conducteurs d’Ille-et-Vilaine . Beaucoup rencontrent des difficultés à stationner dans les parcs-relais de Villejean Kennedy ou Henri-Fréville. “On nous empêche de circuler dans le centre-ville mais on ne fait rien pour trouver des solutions de stationnement”, assure  Eric. Tout est fait pour privilégier ceux qui habitent dans Rennes. Pour les autres, c’est la galère. On impression d’être dans le jeu des chaises musicales et où l’on est éliminés, faute de places.”

                                       Pour stationner en périphérie : le jeu des chaises musicales

En complément, les automobilistes disposeront d’ici quelques années d’un nouveau parking, en bordure de rocade, au terminus de la future ligne B du métro, à Saint-Jacques de Lande (voir l’esquisse ci-dessous). Sur cinq à sept niveaux et 115 mètres de long, il pourra accueillir 779 véhicules avec des bornes de recharge électrique, 16 places pour les personnes à mobilité réduite et 44 pour le covoiturage. Les travaux sont confiés au groupement Tetrarc/cabinet Lemonnier/SafegeE2C/Inddigo/Fondouest. Ils sont estimés à 14 millions d’euros

Dans les années à venir, la métropole de Rennes prévoit la construction de deux autres parcs relais. Le premier Cesson-Viasilva sera situé à l’extrémité est de la ligne b (800 places) et le second à deux pas de la future station Gayeulles (400 places). Ils s’ajouteront à ceux déjà existants construits entre 2002 et 2007 : Villejean (372 places de stationnement), Kennedy (380 places), La Poterie (358 places), Henri Fréville (404 places), Les Préales-Gare (263 places). 100 places sont réservées dans les cinq parcs relais pour le covoiturage.

Ce soir, à 20 heures, tous les parcs étaient complets ! Quoi de plus normal, ils sont gratuits à condition bien sûr de prendre un ticket de bus. Ils permettent, rappelons-le, aux voyageurs de la Star de profiter d’un emplacement surveillé pour stationner leur véhicule. Les parcs relais sont ouverts du lundi au mercredi de cinq heures à une heure du matin, du jeudi au samedi de cinq heures à deux heures et sont fermés le dimanche et les jours fériés. 

L’inconvénient majeur : les parcs-relais sont tous aujourd’hui situés à l’intérieur de la rocade rennaise, ce qui engorge forcément la circulation sur la périphérie rennaise…”Pas besoin de sortir de polytechnique pour s’en rendre compte”, ajoute Eric, un brin ironique.

L’astuce : contre le manque de places, beaucoup d’automobilistes optent pour un parking sauvage en face de la Courrouze quand ils ne se garent pas dans les quartiers rennais où c’est encore gratuit. 

3756 : le nombre de places dans les parcs existants et futurs de la métropole de Rennes. Un chiffre à mettre en corrélation avec les 102 000 véhicules circulant par jour autour de la route de Lorient en 2014 (source : http://www.20minutes.fr/rennes/1698255-20150929-rennes-chiffres-temoignent-saturation-rocade)

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire