17.8 C
Rennes
dimanche 21 juillet 2024
AccueilActualités LE CHERCHEUR EN SCIENCES-PO NE VEUT PLUS DE BRUTALITÉS

 LE CHERCHEUR EN SCIENCES-PO NE VEUT PLUS DE BRUTALITÉS

Ce mardi 21 mars, Vincent, doctorant et chercheur en sciences politiques, est devant le tribunal correctionnel de Rennes. Il vient soutenir deux étudiants comparaissant pour des violences au Mama Shelter (voir notre article : https://www.rennes-infos-autrement.fr/violences-devant-le-mama-shelter-deux-brillants-etudiants-devant-la-justice/). « J’ai répondu à l’appel au rassemblement, relayé notamment par la France insoumise », explique-t-il.

Aujourd’hui, le professeur veut marquer le coup. « Il est essentiel d’être présent en soutien à toutes les personnes qui sont interpellées brutalement, de façon très arbitraire, alors qu’elles participent à des défilés souvent de manière pacifique. Encore hier, des charges de CRS ont eu lieu à Rennes, à Paris, dans pas mal de villes de France, sur les points de blocage et sur les dépôts pétroliers. »

Devant le tribunal, le chercheur veut marquer le coup. « Des gens sont trop souvent molestés, sont tabassés. On a encore observé ce lundi, du côté de l’esplanade Charles de Gaulle, des scènes assez chaotiques. À Rennes, à Paris, des coups de poing sont balancés au hasard sur la foule, les journalistes. »  Désormais, le professeur souhaite faire passer un message. « Ça suffit de brutaliser la démocratie, les manifestants. C’est stop ! Il faut mettre un terme à ce déni démocratique, soit par un retour aux urnes, soit par un retrait pur et simple. » 

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

VEZIN-LE-COQUET : UN MOTARD GRAVEMENT BLESSÉ

Samedi 20 juillet, vers 14h30, une moto et une voiture sont entrées en collision, à hauteur de Vezin-le-Coquet, sur la route de Lorient. Gravement...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser