CECI EST UN TEST 1
Actualités Archives People

DU GRAND NORD : LE RENNAIS NICOLAS VEND DU POISSON DANS TOUTE L’EUROPE

test2

Depuis quinze ans, Nicolas Béraud fait des allers/retours entre Rennes et Berlevag, en Norvège. Depuis quinze ans, il enchaine plus de dix heures d’avions pour se rendre sur son lieu de travail ! “C’est un parcours du combattant où je fais escale dans pas moins de huit aéroports sans changer une seule fois de fuseau horaire,” ironise-t-il.

De Paris à Mourmansk, via Oslo, les avions sont classiques et les voyages finalement vraiment tranquilles. “Puis j’embarque à bord d’avions à hélices,”  ajoute-t-il. Et là commence l’aventure au-dessus du cercle polaire. “Si tu fais plusieurs fois ce parcours en hiver, tu n’auras plus peur en avion. Tu es vacciné à jamais !”

                                       “Vacciné à jamais contre la peur en avion !”                                                                 

Dans le ciel, le Breton doit prier le bon Dieu. “Les pilotes tentent parfois de se poser sur une piste de 150 mètres en haut d’une montagne, une fois, deux fois. Puis faute de pouvoir atterrir, ils repartent vers un autre aéroport.” Bien souvent, les avions ne décollent tout simplement pas. “Un soir, les agents d’entretien essayaient de dégeler les ailes mais ils n’ont jamais réussi ! Deux heures après, les cinquante passagers ont fini par sortir de l’avion.”

Mais pour rien au monde, Nicolas annulerait un voyage. “Je fais un métier qui me plait : je vends du poisson norvégien dans toute l’Europe.” Pourtant avec son cursus “sup de co”, il aurait pu devenir directeur de marketing ou dirigeant d’un grand groupe. Mais non, il n’aime pas les costumes trois pièces et préfère l’économie concrète. “Mes bateaux de pêche ressemblent à des bateaux de pêche, et mes pêcheurs qui ressemblent à des pêcheurs. Nos marins ne travaillent pas sur des chalutiers usines avec un casque jaune sur la tête. Ils sont tatoués. Ils n’ont plus de dents et boivent du cognac au pub !”

Là-bas, Nicolas baigne dans le milieu de la pêche. “Au petit matin, je reçois la marchandise dans notre usine de triage où nous conditionnons l’églefin, le cabillaud, le lieu noir pour la France, l’Espagne, l’Angleterre, le Pays-Bas et la Belgique.” A la tête d’une petite entreprise de trente personnes, venant de toute l’Europe, il est associé avec son ami Ludovic, fils d’un armateur lorientais. “Gamins, nous voulions créer ensemble une entreprise. Vingt ans plus, il m’a téléphoné et m’a demandé : cela t’intéresse ? J’ai dit oui tout de suite.”

                                               5000 tonnes de poissons par an

Depuis maintenant quinze ans, les deux Bretons tiennent bon la barre. “Nous vendons plus de 5000 tonnes de poissons frais par an.” Ils sont à la tête de l’une des seules entreprises de cette région du Grand Nord. “A nous deux, nous assurons 30 % du PNB de la ville.” Mais pas de quoi leur faire perdre la tête, bien au contraire ! Car là bas, Nicolas et son ami ont trouvé leur respiration, leur raison de vivre. Ils effectuent chacun leur tour de nombreux séjours où à chaque fois les aurores boréales, les soleils de minuit, les lumières leur remettent les pieds sur terre. “Là-bas, tu te demandes pas comment tu vas t’habiller, mais comment tu vas sortir de chez toi, comment tu vas te rendre à l’épicerie !”

Loin de Rennes, Nicolas Béraud a trouvé une seconde patrie où les baleines s’amusent avec les bateaux de pêche et où les cervidés vous occasionnent parfois des vilains tours. “Un jour, un élan d’une tonne était au milieu de la route. Durant vingt minutes, on n’a pas bougé de crainte que l’animal n’esquinte notre voiture. Après son départ, on a tenté de rattraper le temps perdu et on s’est fait flasher sur une route totalement isolée !” 

Des histoires comme celles-ci, Nicolas Béraud en a des dizaines. Mais chut, il faut lui laisser ses secrets.Société Berlefisk, Land Line Main: + 33 (0) 982 529 538, Fax: + 33 (0) 982 549 538, GSM: + 33 630 577 433, [email protected]

img_1586

Un aurore boréale norvégienne !

img_4562

La route du bout du monde.

img_2577

Paysage de Norvège sous la neige.

 

 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire