"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Commerces

EXCLU : L’AUTORITÉ DE LA CONCURRENCE AUTORISE SANS CONDITION LE RACHAT DE GÉANT CASINO PAR LECLERC !

Depuis quelques semaines, à Saint-Grégoire, l’hypermarché Géant Casino, situé route de Saint-Malo, est à la une de l’actualité. Quasi vides, ses locaux faisaient l’objet d’une promesse de vente par l’adhérent du groupe Leclerc, Yann Kervarrec (patron de la SCAOUEST et membre du comité stratégique de l’enseigne). Mais leur achat définitif dépendait de l’avis de l’autorité de la Concurrence. 

Cette vente était soumise à autorisation en raison de la forte proximité géographique entre le commerce racheté (qui passera sous enseigne E. Leclerc) et un hypermarché déjà exploité par le même groupe, à Saint-Grégoire, à quelques centaines de mètres. A l’issue d’un examen des effets concurrentiels de cette opération, l’Autorité de la concurrence a autorisé cette opération sans condition.”La présence d’ autres enseignes concurrentes garantit l’animation en prix et services pour les consommateurs rennais”, assure l’autorité. 

Pour dresser ce constat, l’Autorité a mis les grands moyens. “Nous avons mené, en complément de notre analyse locale traditionnelle des effets d’une concentration dans le secteur du commerce de détail, un examen spécifique par l’intermédiaire d’un test de marché (consultation) réalisé auprès des magasins (supermarchés, hypermarchés) implantés dans et à proximité de Rennes”, explique son service de communication ce soir. 

À l’issue de l’opération, les deux magasins E. Leclerc disposeront d’une part de marché cumulée inférieure à 40 %, quelle que soit la zone géographique étudiée. “Ils resteront confrontés à la concurrence des points de vente de plusieurs enseignes indépendantes, parmi lesquelles Carrefour, Cora, Système U et Intermarché. Ils devront notamment faire face à trois hypermarchés des enseignes Carrefour et Cora disposant chacun de surfaces plus importantes, ce qui garantit un large choix pour les consommateurs. Tout risque d’augmentation des prix ou de dégradation de la qualité des services offerts aux consommateurs résidant dans la région rennaise a donc pu être écarté.”

L’hypermarché Casino fermera dans quelques semaines définitivement (le 23 juin). Ses salariés seront repris par l’enseigne Leclerc, conformément aux dispositions légales du droit du travail. Ses locaux ont été vidés dans la mesure où les centrales d’achat des deux enseignes ne sont pas toujours les mêmes. “Il faut laisser place nette au successeur,” reconnait un membre du groupe Casino. Voir nos précédents articles. 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Commentez

Laisser un commentaire