10.4 C
Rennes
lundi 20 mai 2024
AccueilActualitésEnvironnement : les riverains du MeM refusent la prolongation du bail de...

Environnement : les riverains du MeM refusent la prolongation du bail de l’équipement culturel

Les associations « Les Résidents de Sainte-Foix Prévalaye » et « La Nature en Ville » ont déposé un recours gracieux à la mairie de Rennes ce mercredi 15 février 2023 demandant d’annuler l’avenant au permis de construire permettant une prolongation de deux ans du bail précaire du MeM.

Les associations demandent un entretien « en personne » avec Mme Nathalie Appéré, maire de Rennes, pour discuter « sereinement et en toute cordialité » de leur vécu « après 4 années d’agressions sonores et plus de 2 ans de conflit sans issue bienveillante ».

Les riverains de la Prévalaye sont en conflit avec les instances dirigeantes du MeM, lieu culturel en bord de Vilaine composé d’une salle de spectacle (Magic Mirror) et d’une guinguette. Alors que la convention initiale a été renouvelée pour deux ans lors du conseil municipal de décembre, les riverains affirment que cette convention ne saurait être renouvelée « au vu des abus de jouissance multiples du fait des soirées trop bruyantes et répétées du MeM ».

Les riverains présentent à l’appui de leur demande, plusieurs études acoustiques montrant les dépassements de décibels dans leurs habitations, mais également l’utilisation « permanente » de musique amplifiée à la guinguette qui ne devait être initialement qu’un lieu de restauration. Les habitants affirment que « les nuisances perdurent toujours en 2023 et que l’inefficacité des dispositifs mis en œuvre (…) pour arrêter les agressions sonores n’est plus à démontrer ».

Plus généralement, les associations s’inquiètent du devenir de ce site de la Prévalaye et de la préservation de cet espace naturel. « La Ville de Rennes et Rennes Métropole ont rappelé leur objectif, sur ce site de la Prévalaye, de préserver l’environnement, la biodiversité
et de garantir (…) une ouverture des sites au public pour des usages de loisirs de nature, soulignent les associations dans leur courrier adressé en mairie. Dans les faits, le MeM et sa guinguette sont des lieux festifs sonores qui n’avaient pas leurs places dans cette zone naturelle partiellement inondable, en bordure de Vilaine ».

 

// Dernières nouvelles publiées

UN MINEUR BLESSÉ À L’ARME BLANCHE 

D’après le journal Ouest-France, un adolescent de 17 ans a été agressé au couteau dans le centre commercial Sarah Bernhardt à Rennes, dans l’après-midi du...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser