CECI EST UN TEST 1
Patrimoine

EN JUILLET 1921 : LES FÊTES DANS LES QUARTIERS ORGANISAIENT DES CONCOURS DE GRIMACES

test2

Ce 24 juillet 1921, la fête de la Madeleine obtenait un franc succès chez les Rennais. « Il y avait foule dans le quartier du Pont de Nantes grâce au rôle des organisateurs et à l’entrain général. Tout le monde se retira enchanté », écrivait le journal Ouest-Eclair dans son édition du lendemain. 

Le programme de la matinée comprenait un concours de palet et de chien ratier, une épreuve de bicyclettes et un concert de l’école de rééducation des mutilés. Dans l’après-midi, les attractions de l’après-midi furent à peu près les mêmes que les autres fêtes. Concours de grimaces, jeu de casse-pots, course à pied se disputèrent les faveurs et les rires du public 

« Signalons particulièrement la course des vétérans — tous concurrents âgés de 50 ans et plus — qui provoqua l’hilarité générale ». Mais le clou de la journée fut sans conteste le raid hippique. Son départ fut donné à 14 h 30 du pont de l’octroi de Nantes. « Cette épreuve réunit tous les suffrages : ceux des spectateurs qui la suivirent sur tout le parcours avec un intérêt soutenu ; ceux des organisateurs qui trouvèrent dans le succès obtenu une juste compensation à leurs affaires. »  

L’animation régna dans le quartier de la Madelaine, brillamment illuminé grâce au concours de monsieur Éon, électricien. « Jusqu’à une heure du matin, danseurs et danseuses clôturèrent avec entrain une journée très agréablement remplie. »

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire