Petite maroquinerie Rennes - CREATIONACC

CECI EST UN TEST 1
Actualités

DES MASQUES DE LA VILLE CHERS, TRÈS CHERS ET PAS TOUS RETIRÉS !

test2

Pour protéger les Rennais et les habitants de l’agglomération, la vile de Rennes a acheté 560 000 masques (à l’échelle de Rennes Métropole) à 4,55 € HT l’unité. “Un tel prix, pour un masque certes réutilisable, de bonne qualité, fabriqué en France, et même en tenant compte de surcoûts liés à une mise en production d’urgence, c’est cher, voire très cher”, juge le conseiller municipal de droite, Gurval Guigen.

Une meilleure tenue dans le temps

L’élu rennais ne veut toutefois pas polémiquer. “Nous payons le prix de l’impréparation de l’État.” En revanche, il regrette le peu “d’empressement des Rennais” à retirer le masque offert par la ville dans l’un des gymnases dédiés. “Il est de bonne qualité et sa confection sans élastique lui autorise une meilleure tenue dans le temps. Et au prix auquel nous l’avons payé, il ne faudrait pas le gâcher”, assène-t-il.

Dans un article récent, il y a six jours, Rennes Infos Autrement avait déjà évoqué le peu d’intérêt des Rennais pour les masques de la ville. “Dimanche 10 mai, seulement 42 000 de 250 000 masques en tissu, avaient été distribués gratuitement aux Rennais dans les gymnases de la ville par une flopée d’agents municipaux. Ce qui représente à peine moins 20 % du stock aujourd’hui dans les mains des habitants…”, écrivions-nous en nous fondant sur un communiqué de la métropole publié sur son site.

140 000 masques distribués

A la suite de l’article, la direction de la communication s’était fendue d’un tweet le jour-même. “Plus de 100.000 masques en tissu, adultes et enfants, ont été gratuitement distribués depuis le 8 mai aux habitants de Rennes. Encore 4 jours pour aller chercher le vôtre dans l’un des 15 gymnases ouverts par la Ville.” 40 000 masques supplémentaires ont été finalement distribués en quatre jours. 20000 autres devraient être distribués cette semaine, d’après l’élu rennais, en charge du dossier, Cyrille Morel.

En tout, près de 100 000 masques restent sur les bras de la municipalité, à défaut d’être sur le nez de ses concitoyens…Fort heureusement, le conseil municipal de Rennes a voté hier le soutien de l’Etat et peut ainsi espérer le remboursement d’une partie de la somme engagée, soit environ 255 000 euros sur 1 160 000 euros déboursés par notre municipalité.

 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire