Actualités Insolite

DE CASABLANCA À RENNES : IL PASSE PAR PARIS, MARSEILLE ET NANTES !

Ecrit par Dragan Brkic

Vendredi dernier, un homme d’affaires rennais embarque à Casablanca en direction de Roissy Charles de Gaulle où il doit prendre un avion dans la soirée pour Rennes.  Arrivé sur le sol français, il espère embarquer à 21 h 45 pour la capitale bretonne (22 h 50 à Rennes). Mais son vol est finalement annulé en raison d’un épais brouillard sur la capitale bretonne. Rêvant d’un jour meilleur, il s’endort à 1 heure du matin dans sa chambre d’hôtel mise à disposition par la compagnie aérienne.

Le lendemain matin, ses déboires ne sont pas finis. Lui et les autres voyageurs en direction Rennes où ils doivent arriver à 11 h 30 sont invités à passer par Marseille !  “Si au moins, ce détour avait servi à quelque chose, on aurait tout oublié”, confie-t-il.  Mais là, ce fut vraiment le désappointement complet : on a survolé Saint-Jacques durant une heure, puis nous avons pris la direction de Nantes d’où un car nous a amené à notre destination finale en fin d’après-midi”, raconte l’homme un peu dégoûté. “C’est vrai que c’est compliqué d’atterrir par temps de brouillard, mais Rennes pourrait disposer d’un système moderne permettant de faciliter cet atterrissage”, poursuit-il.

L’homme sera entendu dans quelques mois. “Des travaux de réfection de la piste de l’aéroport vont nécessiter sa fermeture complète du 2 au 28 mars pour la réfection et le renforcement de la piste et du taxiway (cheminement entre la piste et la zone de stationnement des avions) notamment”, confiait au magazine Rennes Business, Gilles Tellier, directeur de l’aéroport. “Les balisages lumineux de la piste (notamment axial) – importants dans notre région sujette aux brouillards – seront entièrement refaits. Ce qui permettra par faible visibilité d’autoriser les décollages d’avions plus importants.”

A propos de l'auteur

Dragan Brkic

Écrivain, j'ai publié Le Petit Noir des Balkans, Prière d'insérer, La condition pénitentiaire, Footness et Comprendre la délinquance française.

Laisser un commentaire