CECI EST UN TEST 1
Actualités

CONTRE L’EXTENSION DU STADE : UN CARTON VERT

test2

A La Prévalaye, à l’appel de plusieurs associations à vocation écologique, ce dimanche 30 janvier, plus de 300 Rennais et Rennaises, ont planté plus de 800 arbres, dont une majorité de fruitiers (framboisiers, marronniers…). Ils voulaient s’opposer par cette opération appelée “plantation rébellion” au projet d’extension du centre de formation du Stade Rennais. 

Fournis par l’association Forêt en devenir, les plants doivent régénérer l’écosystème du site.  “L’artificialisation des Terres est un non sens”, commente ce soir, Pascal Branchu, membre de l’association Nature en Ville. “L’abandon d’open Sky à Pacé doit être suivi de l’abandon du foot business sur les bonnes terres agricoles de la Prévalaye,” ajoute-t-il. 

Il faut abandonner le projet de tourisme de masse “Vilaine Aval”. Pure folie que d’urbaniser 3500 hectares humides, car situé le long de la Vilaine…Pascal Branchu.

Durant une bonne partie de l’après-midi, les jardiniers en herbe, munis de bottes et de vêtements de pluie, étaient les invités du Collectif de sauvegarde de la Prévalaye, ATTAC, d’Alternatiba-ANV COP21, de Youth for climate, La Nature en ville-Groupe national de surveillance des arbres, Forêts en devenir & Résistance écologiste Rennes. Pour leur donner un coup de pouce, une cagnotte est en ligne

 
 
 
 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire