CECI EST UN TEST 1
Ailleurs sur le Web

COMMENT TROUVER UN LOGEMENT DANS LA CAPITALE BRETONNE

Ecrit par robert malo
test2

Pour acheter une maison ou un appartement à Rennes (Bretagne), il faut parfois être Crésus ! Avec un prix moyen de 3640 euros le m2 pour un appartement ancien et 500 000 euros pour une maison, la location devient parfois la meilleure solution pour des budgets mini. Studapart apporte les meilleures propositions pour louer un appartement à Rennes.

Dans la capitale bretonne, beaucoup veulent profiter d’un logement social sur le territoire de Rennes métropole. Malheureusement, il faut répondre aux conditions d’attribution et attendre… longtemps, très longtemps. Résultat, de nombreux Rennais se reportent sur le marché privé. Les prix sont très variables d’un endroit à un autre de la capitale bretonne. Il est donc indispensable de bien se renseigner auprès de vrais professionnels. Studapart est une plateforme dynamique qui pourra vous aider à trouver un logement au loyer choisi, et ce, dans des conditions optimales.

Quoi de mieux qu’une plateforme professionnelle pour trouver le bien rêvé ? Savoir s’entourer des bonnes personnes est primordial pour optimiser une recherche de logement. Lorsque l’on se lance dans une recherche de logement, il est difficile de savoir par quel bout commencer. Les professionnels Studapart accompagnent leurs clients, main dans la main et leur apporte le confort dans leurs recherches de logement.

Des loyers moins élevés que la moyenne nationale 

À l’occasion d’un salon de l’immobilier rennais, l’observatoire LocService a analysé l’offre des logements rennais en location. « Les loyers y sont 12 % moins élevés que la moyenne nationale », assure cet organisme. « Compte tenu de la forte population étudiante, ce sont les studios et les T1 qui sont les plus recherchés à Rennes », ajoute le journal 20 Minutes. «  Ils concentrent ainsi 40 % des locations réalisées. Dans le détail, les studios se louent en moyenne 399 euros pour une surface de 21 m2 et les T 1 445 euros pour 29 m2. Le loyer grimpe ensuite à 540 euros pour les appartements T2 (41 m2) et à 784 euros en moyenne pour les très grands appartements. »  

Mais dans certains quartiers, sur les 4 500 logements construits en moyenne chaque année à Rennes et sa métropole, une quinzaine d’entre eux illustre la flambée des prix dans la capitale bretonne. Ils avoisinent les 1 ou 2 millions d’euros à l’achat et sont donc à la location parfois inabordable. « C’est un marché unique et de niche, » précise un notaire. « Ces habitations illustrent la flambée des prix de l’immobilier dans l’une des plus grandes villes de l’Ouest. » 

Devant cette flambée des prix, certains privilégient la colocation. « Beaucoup d’investisseurs achètent de grands logements pour les louer à plusieurs personnes à la fois », ajoute un notaire. « C’est très courant à proximité des campus universitaires comme Villejean ou encore dans les quartiers populaires, comme le Blosne. Cette nouvelle tendance booste des marchés secondaires qui n’étaient pas très prisés il y a quelques années par des propriétaires de biens. »  

À Rennes, pour faire face à la croissance de la population, 30 000 nouveaux logements devront être construits en six ans (5 000 logements par an). « Tel est l’objectif du futur programme local de l’habitat (PLH), pour la période 2023-2028. “La première couronne rennaise sera particulièrement concernée”, assure la maire socialiste de Rennes et présidente de la métropole, Nathalie Appéré. “Il faut aujourd’hui deux fois plus de logements pour loger tout le monde que dans les années 1960. Ce n’est pas neutre”, ajoutait-elle dans les colonnes d’Ouest-France. 

À Rennes, le marché locatif bénéficie aux locataires. “L’offre de logements y est plus forte que la demande. Elle s’explique par la multiplication des programmes immobiliers neufs, aussi bien dans le centre-ville qu’en périphérie.” Mais l’attractivité de la capitale bretonne compense cet écart croissant entre l’offre et la demande. “À Rennes, un investisseur immobilier trouvera en 23 jours un locataire, soit beaucoup moins que dans la plupart des autres grandes métropoles. Dans le département d’Ille-et-Vilaine, le délai pour trouver un locataire est assez faible, mais plus élevé qu’à Rennes : 27 jours, soit 4 jours de plus en moyenne que dans le cœur de la métropole.” 

Un site Internet efficace 

Pour vous loger à Rennes, vous pouvez compter sur Studapart. Avec 36 000 loueurs qui proposent leur logement sur la plateforme, trouvez votre bonheur parmi + de 170 000 annonces vérifiées. Du studio au T4, en solo, en colocation ou en coliving : il y en a pour tous les goûts ! Cette plateforme de réservation de réservez votre logement à Rennes sur la plateforme et profitez d’un accompagnement durant toute votre aventure locative.

A propos de l'auteur

robert malo

Laisser un commentaire