CECI EST UN TEST 1
Actualités Archives Patrimoine

AUX CADETS DE BRETAGNE : 206 LOGEMENTS AVEC VUE SUR LES PRAIRIES

test2

“A Rennes, il est rare de trouver du foncier disponible”, confie Michel Giboire, président du groupe éponyme. Loin du centre ville, au 139 rue d’Antrain, sur le site des Cadets de Bretagne, le promoteur a eu de la chance. Il a déniché suffisamment d’espaces disponibles pour lancer un grand projet immobilier.

En face d’un autre projet d’envergure (le Coq Gadby), le groupe Giboire en partenariat avec l’Archevêché prévoit, d’ici 2020, un nouvel espace sportif et socioculturel ainsi qu’un ensemble immobilier. “A l’orée des prairies Saint-Martin, à 10 minutes de l’hypercentre et à 2 kilomètres de la gare, la résidence “Les Cadets” bénéficiera en outre de la proximité de la future station de métro Jules Ferry prévue pour 2020″, indiquent les porteurs du projet. 

                                   Trois bâtiments d’exception                              

A 4000 euros le m2, les 206 logements du T2 au T6 dont 21 accessibles à prix maîtrisé sont signés par les architectes rennais François Paumier et Antoine Massinon. “De style contemporain, le projet se décompose en 3 bâtiments abrités au sein d’espaces de végétation”, ajoutent-ils. “Entre les ouvrages, des cheminements piétons descendront jusqu’aux berges dans le plus grand respect du milieu naturel.”

Cet aménagement représente un investissement de 42 millions d’euros TTC. “Le challenge que nous relevons ensemble est majeur”, explique Michel Giboire. “Il est avant tout la reconstitution d’un équipement important du patrimoine rennais, depuis plus d’un siècle. Il illustre également notre volonté à innover et à construire à la fois un projet résidentiel et multi-activités.”

S’inscrivant dans le renouveau des prairies Saint-Martin, le projet sera complété par un équipement d’environ 5 300 m2, situé en bordure de la rue d’Antrain. Celui-ci comprendra notamment des salles de sports (collectifs, gymnastique, combat), un boulodrome, une salle multifonctions (pour les sports doux et les activités socio-culturelles), des salles multi-activités, un foyer…

“Notre programme permettra à l’association “Les Cadets de Bretagne” (plus vieux patronage de France implanté depuis 1848 rue d’Antrain) de disposer d’un bâtiment plus fonctionnel pour mettre en œuvre son projet associatif ouvert au plus grand nombre”, ajoutent le porteurs de projet. “Ce nouvel outil sera un lieu d’ouverture à la mixité sociale, générationnelle et culturelle”, précise l’Archevêché. 

Chiffres clés. Démarrage des travaux : 1er trimestre 2018. Livraison prévue : 2020. 206 logements du T2 au T6. Près de 5 300 m2 de nouveaux équipements pour les Cadets de Bretagne. 42 millions d’euros d’investissements. 

L’insolite : le groupe Giboire n’est pas à son premier projet avec une ancienne propriété de l’Eglise. Il a entièrement réaménagé un couvent en logements étudiants, rue Brizeux. 

 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire