18.5 C
Rennes
mercredi 12 juin 2024
AccueilActualitésAU PETIT MATIN : BLOCAGE DU DÉPÔT DE BUS ET DE LA...

AU PETIT MATIN : BLOCAGE DU DÉPÔT DE BUS ET DE LA ROCADE

En ce mardi 21 mars 2023, jour de printemps, la contestation ne faiblit pas chez les étudiants et les syndicats. Elle bourgeonne, ici où là, sur la rocade où les forces de l’ordre et les ultras jouent au jeu du chat et de la souris entre les voitures et sur les terre-pleins. Ce matin, vers 8 h, à hauteur du giratoire de l’Alma et de la route d’Angers, les opposants à la retraite ont érigé des barricades et allumé quelques feux sur la chaussée. Mais ils ont été immédiatement délogés par les CRS, aussi agiles qu’eux. Auparavant, vers 7 h, ils avaient tenté de bloquer un rond-point à Villejean ainsi que sur la route de Lorient où, dans ce dernier endroit, ils ont été dispersés à coups de lacrymogènes.

Plus calme est le blocage du dépôt du Star de la plaine de Baud-Chardonnet, à l’appel de l’union syndicale Solidaires. « C’est une opération zéro bus, » explique Jean-Charles Hellequin, l’un de leurs représentants. « Tous les lignes C et celles urbaines ne sont pas sorties, ce matin. » Arrivés à 4 h, les manifestants (cheminots, étudiants, chauffeurs) pensaient se faire déloger avant 7 h. Mais finalement, à 7 h 45, ils étaient toujours présents (environ une cinquantaine), sous un petit air d’accordéon L’autre dépôt de la métropole rennaise, à Saint-Jacques-de-la-Lande, n’est pas concerné par le mouvement. Pour rappel, la soirée a été chaude, hier soir, dans le centre ville de Rennes (voir notre article). 

 

Article précédent
Article suivant
jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

LÉGISLATIVES : LES REPRÉSENTANTS DE LA DROITE ET DU CENTRE RENNAIS N’IRONT PAS

Les récentes élections européennes ne sont pas sans conséquence sur la politique locale ! Dès lundi, le conseiller municipal Charles Compagnon (centre droit), annonçait ne...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser