"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Actualités Faits divers

APRÈS L’INCENDIE DE SON BUS, LE CHAUFFEUR REVIENT SUR LE DRAME

En ce jour du 7 janvier 2017, Marceau Simonin est dans son bus, comme tous les jours. Il prend la direction du centre ville. Arrivé à la station Cité Universitaire, dans le quartier de la Bellangerais, il sent une odeur de plastique brûlé.

En revanche pas de quoi l’inquiéter…Les « effluves » viennent souvent de l’extérieur ! Mais trois arrêts plus tard, station Jules Ferry, c’est le branle-bas de combat. Des petites fumées s’échappent de l’avant de son véhicule. « Je n’ai pas cherché à aller plus loin », se souvient-il.

Marceau Simonin.

En descendant de son bus, Marceau Simonin voit l’irréparable. « Mon phare avant était complètement brulé et, sous le pare-choc, il y avait des flammes ! » Ni une, ni deux, il remonte dans son véhicule pour prévenir les quarante passagers. « J’ai la chance que ma voix porte ! Tout le monde est sorti rapidement.»

Une dernière fois, Marceau Simonin vérifie si personne n’est caché sous un siège puis le chauffeur quitte son véhicule en appuyant sur un bouton de secours. « Il faut rester soi-même dans ce genre de cas», ajoute-t-il. «Ma formation aux premiers secours a été très utile ! Les gestes me sont revenus très rapidement. »

                            « C’est mon métier »

Marceau Simonin a repris immédiatement le volant. « C’est mon métier », ajoute-t-il tout simplement. « Je suis toutefois devenu plus précautionneux. Je vérifie mon bus avant chaque journée de travail. » Rétrospectivement, il se dit qu’il a peut être évité le pire ! «Heureusement que je n’ai pas fait de malaise ! Je serais resté bloqué dans mon bus.»

Grâce à lui, environ quarante personnes ont eu la vie sauve. Son employeur l’a d’ailleurs récompensé d’une lettre de félicitations (1). « J’en suis fier, mais je n’oublierai jamais l’intervention d’une jeune femme. Elle a pris le temps de téléphoner aux pompiers au moment où j’évacuais mon bus. Sans elle, les hommes du feu seraient peut-être arrivés un peu plus tard.»

Où en est l’enquête ? A l’heure où l’on écrit ces lignes, une enquête est toujours en cours pour connaître les causes exactes du sinistre. Tous les véhicules Mercedes ont été aujourd’hui révisés, assure la Star.

(1) Les chefs des pompiers l’ont remercié au moment de l’intervention pour avoir organisé la circulation sur les lieux et mis en sécurité les passagers loin du bus.

 

 

 

[sqweb_add_filter ads=' ']

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire