CECI EST UN TEST 1
Actualités Stade Rennais

UN STADE RENNAIS MAGIQUE…UNE MI-TEMPS

test2

Ce jeudi 27 octobre 2022, en ligue Europa, le Stade rennais avait le gain du match durant une bonne partie de la rencontre. Il pouvait espérer une qualification facile pour le tour suivant. Mais après avoir mené par trois buts d’avance, dans l’enceinte de Şükrü Saracoğlu hostile (50 000 spectateurs), ils ont cédé devant le Fehenbarçe (3-3). Ils ont concédé un nouveau nul (2-2 à l’aller), contre une équipe pourtant à leur portée.

Un Stade Rennais flamboyant…une mi-temps

Entre les deux mi-temps, ce ne fut pas le même Stade rennais. En première, les Rouge et Noir sont flamboyants, magiques. Ils marquent trois buts d’affilée par Gouiri (5e minute), par Terrier (16e) et encore Gouri (30e). La première réalisation était anthologique, la seconde impeccable et la troisième à montrer dans toutes les écoles du football.

Mais les Turcs obtenaient un coup franc sur une faute contestable d’un Rennais, à la limite de la surface de réparation. Ils en profitaient pour réduire le score grâce à une magnifique tête d’Enner, bien servi par İrfan Can Kahveci. C’était le tournant du match. Au retour des vestiaires, les Rennais arrêtaient de jouer. Ils ne trouvaient pas le chemin des buts par des remplaçants en deçà des titulaires.

Mauvais coaching : faire rentrer des gamins en attaque au moment où on a besoin d’expérience pour poser le jeu », explique Christophe.

Jeunes et fébriles, les Assignon, Doué et surtout Sulemana étaient bien trop persos pour espérer une victoire rennaise. Le Ghanéen dribblait devant la surface, perdait le ballon et marchait… sans tenter de corriger son erreur. Il laissait ainsi Miguel Crespo. puis Emre Mor crucifier Alemdar. Juste avant, un magnifique coup franc de Miha Zajc avait permis aux Turcs de marquer leur deuxième réalisation.

« J’ai sûrement été plus inspiré sur certains matchs (ndlr : concernant les changements) que celui de ce soir », explique le coach Bruno Genesio. « « L’imbécile, c’est moi. Mais ce qui nous a manqué aussi c’est d’être capable d’avoir davantage de maîtrise et d’aller encore poser des problèmes à cette équipe. On s’est trop contenté de défendre le score, on ne s’est pas si bien projeté comme on l’a fait en première mi-temps. Si on n’a pas réussi à gagner, c’est parce qu’on a manqué de vigilance et parfois d’humilité. », a confié Bruno Genesio.

Le Stade rennais F. C. recevra AEK Larnaca le jeudi 3 novembre au Roazhon Park (21 h). « C’était quand même une rencontre extraordinaire des joueurs bretons. Avec un point ramené de Turquie, tout est possible pour le dernier match », assure Philippe. D’ici là, les Bretons devront affronter Montpellier, en championnat. Il faudra se remettre la tête à l’endroit. 

Crédit photo : Stade rennais. 

Les notes de Frédo : Steve Mandanda (6), Hamari Traoré (5), Joe Rodon (6), Arthur Theate (5), Adrien Truffert (6), Lesley Ugochukwu (7), Flavien Tait (6), Lovro Majer (7), Benjamin Bourigeaud (7), Amine Gouiri (8), Martin Terrier (7).

Blessure de Steve Mandanda. Le gardien du Stade Rennais est sorti à la 52e minute. Il a été remplacé par Dogan Alemdar. «Il a ressenti une petite douleur à l’adducteur », a expliqué Bruno Genesio. Quelques instants plus tôt, Mandanda avait été touché lors d’un choc avec Enner Valencia, en première mi-temps.

 

La feuille de match. UEFA Europa League | 5e journée. Fenerbahçe SK / Stade Rennais F.C. : 3-3. Jeudi 27 octobre 2022 – 18h45. Stade Şükrü Saracoğlu – Istanbul. Buts : Amine Gouiri (5e, 30e), Martin Terrier (16e), Enner Valencia (42e), Miha Zajc (82e). Avertissements : FSK : Willian Arão (jaune 3e), İrfan Can Kahveci (jaune 28e). SRFC : Désiré Doué (jaune 73e), Lesley Ugochukwu (jaune 92e), Hamari Traoré (jaune 94e)

La composition du Fenerbahçe SK : Altay Bayındır (c), Gustavo Henrique (Ezgjan Alioski 60e), Serdar Aziz, Attila Szalai, Bright Osayi-Samuel, Miguel Crespo, Willian Arão (Miha Zajc 61e), Lincoln (Arda Güler 78e), İrfan Can Kahveci (Emre Mor 61e), João Pedro (Michy Batshuayi 61e), Enner Valencia. Entraîneur : Jorge Jesus

La composition du Stade Rennais F.C. : Steve Mandanda (Doğan Alemdar 52e), Hamari Traoré (c), Joe Rodon, Arthur Theate, Adrien Truffert, Lesley Ugochukwu, Flavien Tait, Lovro Majer (Désiré Doué 70e), Benjamin Bourigeaud (Lorenz Assignon 70e), Amine Gouiri (Arnaud Kalimuendo 83e), Martin Terrier (Kamaldeen Sulemana 83e). Entraîneur : Bruno Genesio. Arbitre principal : Novak Simović (SRB)

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire