CECI EST UN TEST 1
Actualités Stade Rennais

UN NUL INESPÉRÉ : MERCI MANDANDA ET LES POTEAUX

test2

Ce dimanche 6 novembre, après le nul de Larnaca en ligue Europa, les supporters rennais (900 à Lille) espéraient un sursaut. Ils souhaitaient une équipe combative devant les Lillois. Mais que nenni ! Les Rennais n’ont pas eu d’occasions franches. Ils sont passés au travers de leur rencontre, à l’exception de ce but inespéré sur penalty par Benjamin Bourigeaud. 

Face aux Dogues, ce nul a un goût de victoire. « Ce n’est pas un point miraculeux, mais pas loin», explique Burno Genesio. Cette prestation est à mettre au compte de Steve Mandana. À plusieurs reprises, il a effectué des parades exceptionnelles et a été sauvé par ses poteaux. On regrettera uniquement sa faute sur la réalisation lilloise. Mais en l’absence de Martin Terrier, et peut-être de Baptiste Santamaria, le Stade rennais se retrouve sans jus. Il termine sur les genoux un mois d’octobre où les rencontres se sont succédé à un rythme effréné. « Vivement la coupe du monde pour envoyer les Rennais au repos », expliquait un internaute. 

Mais doit-on s’inquiéter de ce passage à vide ? Au regard de cette rencontre, les Lillois ont présenté un jeu très offensif et plaisant en première et deuxième période. Ils étaient un rempart indestructible contre les Bretons, incapables de se montrer dangereux. Ils marquaient fort logiquement à la 18e minute par Fonte. « “Le LOSC est selon moi la meilleure équipe affrontée depuis le début de saison. On a été mis en grande difficulté par cette équipe lilloise. On a plutôt bien défendu, mais on a eu énormément de mal à leur poser des problèmes. On a trop reculé, trop subi.» 

En deuxième période, les Rennais égalisaient contre le cours du jeu (57e minute). Mais les Lillois repartaient à l’assaut. À la 66e minute, sur un coup franc, la tête de Tiago Djalo trouvait la lucarne de Mandanda (66′). À la 67e, Jo David manquait l’immanquable devant Mandanda. Quelques instants plus tard, les Lillois étaient décidément malchanceux. Adam Ounas et Jo Davi touchaient les montants rennais ! 

Rennes subissait les offensives des Lillois, mais ils ne cédaient pas. Ils retournaient au vestiaire, tout heureux. “J’ai deux sentiments après ce match”, expliquait le coach lillois, Paulo Fonseca. Je suis d’abord frustré du résultat. On a une pléiade d’occasions, on joue très bien, on domine la rencontre de bout en bout et on manque de réussite. Mais une autre impression ressort : je suis très fier de mes joueurs. »

Malgré ce nul, Bruno Genesio tente de relativiser la prestation de ses protégés. « On s’en sort bien, on est épargnés ce soir. Si on a eu cette réussite, c’est aussi parce que l’on a montré des valeurs différentes. On aurait largement perdu ce match la saison dernière. On présente du caractère malgré tout. Il faut également prendre des points en étant plus vilains. Il s’agira de garder le même état d’esprit et retrouver de la fraîcheur pour la suite. » Prochain match contre Toulouse.

Les notes de Frédo : Steve Mandanda (6), Hamari Traoré (5), Christopher Wooh (2), Arthur Theate (4), Adrien Truffert (5), Lesley Ugochukwu (4), Xeka (3), Flavien Tait (3)(Lovro Majer 59e), Benjamin Bourigeaud, Arnaud Kalimuendo (2)), Amine Gouiri (4). Entraîneur : Bruno Genesio. 

La feuille de match. 14e journée de Ligue 1 Uber Eats. Lille LOSC/Stade Rennais F. C. : 1-1. Dimanche 6 novembre 2022 – 17 h 5. Decathlon Arena — Stade Pierre Mauroy Buts : José Fonte (16e), Benjamin Bourigeaud (58e sp). Avertissements : LOSC : Tiago Djalo (jaune 54e), Jonathan Bamba (jaune 57e), Bafodé Diakité (jaune 74e), Carlos Baleba (jaune 93e). SRFC : Christopher Wooh (jaune 36e), Birger Meling (rouge 89e).

La composition du Lille LOSC : Lucas Chevalier, Tiago Djalo, José Fonte (c), Bafodé Diakité, Jonathan Bamba (Alan Virginius 83e), Benjamin André, Jonathan David, Rémy Cabella, Angel Gomes (Adam Ounas 44e), Timothy Weah, André Gomes (Carlos Baleba 84e). Entraîneur : Paulo Fonseca. 

La composition du Stade rennais F. C. : Steve Mandanda, Hamari Traoré (c), Christopher Wooh, Arthur Theate, Adrien Truffert, Lesley Ugochukwu, Xeka, Flavien Tait (Lovro Majer 59e), Benjamin Bourigeaud, Arnaud Kalimuendo (Birger Meling 77e), Amine Gouiri. Entraîneur : Bruno Genesio. Arbitre principal : Johan Hamel. 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire