14.7 C
Rennes
mardi 16 juillet 2024
AccueilActualitésUN CENTRE-VILLE AVEC MOINS DE VOITURE DÈS LE 13 FÉVRIER

UN CENTRE-VILLE AVEC MOINS DE VOITURE DÈS LE 13 FÉVRIER

Avec la municipalité rennaise, les éléments de langage sont toujours compliqués. Avec la ZTL (traduction Zone à Trafic limité), on ne change pas de registre. Mais bon, passons sur les critiques ! Expliquons ce que sous-entend ce nouveau plan de mobilité (et non de circulation) dans le centre-ville, mis en place le lundi 13 février 2023 à Rennes pour une durée de 4 mois. 

Quel est l’objectif de la ZTL ? 

« L’objectif est d’apaiser le centre historique en y privilégiant les mobilités douces (piétons, vélos…) », explique la ville de Rennes. « Il limitera l’usage de la voiture et autres véhicules motorisés aux nécessités des ayants droit : habitants, commerçants, artisans, livreurs, services d’urgence… L’apaisement du centre-ville, qui s’accompagne de travaux d’aménagements urbains, se veut favorable aux commerces et à leur accès. »

Qu’est-ce qu’une ZTL ?

Une Zone à Trafic limité (ZTL) est un espace urbain qui réserve un accès privilégié aux piétons et aux vélos. Seuls les véhicules autorisés peuvent y pénétrer. « Il ne s’agit donc pas de piétonniser l’ensemble de la zone en la rendant inaccessible aux voitures, mais de réduire la place de la voiture à sa seule nécessité », commente la ville. Contrairement à une aire piétonne, une ZTL n’est pas délimitée par des bornes fixes que seules les personnes disposant d’un badge peuvent abaisser. 

Les voitures seront-elles interdites ? 

« L’accès au périmètre n’est pas bloqué, mais libre et soumis à des contrôles et des amendes. Alors que la vitesse imposée aux véhicules dans une aire piétonne correspond à une “allure du pas”, la vitesse dans la ZTL est limitée à 20 km/h. Dans un cas comme dans l’autre, les piétons restent prioritaires par rapport aux autres véhicules motorisés et aux vélos. Enfin, le stationnement n’est pas interdit dans une ZTL comme dans une aire piétonne, mais réservé aux ayants droit. »

Qui peut circuler tout de même ? 

Sont autorisés à accéder dans la ZTL, sur justificatif : les habitants, les personnes à mobilité réduite, les commerçants et entreprises domiciliées dans le périmètre, les personnels médicaux (médecins, infirmiers, kinés) et leurs clients, les déménageurs, les livreurs, les artisans, les commerçants ambulants, aides à domicile. Sont autorisés à accéder dans la ZTL, sans justificatif : la police et les forces de sécurité, les taxis, les véhicules de secours, les exploitants de réseaux ou services municipaux en intervention, les transporteurs de fonds, les transports en commun, les cortèges et véhicules officiels, les véhicules d’autopartage (Citiz et Yea !).

Y-a-t-il eu des précédents ?

Apparues dans les années 1970 en Italie, plusieurs métropoles françaises ont instauré ou expérimentent des ZTL. Rennes rejoint ainsi Nantes, Bordeaux, Grenoble, Strasbourg… Par sa surface (40 hectares) et son échelle (un quartier entier), Rennes se distingue par son ambition en créant un vaste espace apaisé.

Quelles seront les alternatives à la voiture pour accéder au centre ?

Au total, plus de 6 300 places sont proposées dans les parkings C-Park du centre-ville (exploités par Citédia pour le compte de Rennes Métropole) : Hoche (777 places), Les Lices (422 places), Chézy-Dinan (401 places), Kléber (382 places), Vilaine (252 places jusqu’à fin 2024), Hôtel-Dieu (305 places), Halles Centrales (36 places à environ 200 mètres de la ZTL) ; De Gaulle Gare et Colombier (788 places et 1159 places à environ 500 mètres de la ZTL) ; Arsenal (605 places à environ 800 mètres de la ZTL) ; Gare Sud (1200 places à environ 1 km de la ZTL).

Le Pass Pluriel permet, pour 5 € seulement, à un groupe pouvant compter 5 personnes, de voyager en illimité toute la journée. Le Pass Pluriel est valable les samedis, dimanches et jours fériés. Enfin, la navette électrique fait une boucle entre Sainte-Anne et République du lundi au samedi (hors jours fériés) entre 10 h 30 et 19 h. Accessible aux personnes à mobilité réduite, elle est ouverte à tous et gratuite. Elle propose un passage toutes les 15 min et propose 13 arrêts dans le centre historique.

jean-christophe collet
jean-christophe collet
Lancé par le journaliste Jean-Christophe Collet en 2012/2013, www.rennes-infos-autrement.fr devient un site d’informations en 2015 et est reconnu comme site d’informations en ligne par le ministère de la Culture et de la communication.

// Dernières nouvelles publiées

COMME UNE OMBRE AU TABLEAU

La Bretagne n’est peut-être pas la région idéale pour les ciels d’ombrage. Encore une fois (la troisième), l’installation a chuté dans la nuit du...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser