CECI EST UN TEST 1
Actualités

UN AUTOMOBILISTE FURIEUX LANCE DES HALTÈRES CONTRE UN BUS

test2

Vers 16 h 15, lundi 31 octobre, le chauffeur du bus 64, en direction de Via Silva, se retrouve dans une fâcheuse posture en sortant de la ville d’Acigné. Dans la montée de Monthélon, un automobiliste double son autocar, freine devant lui, accélère puis freine à nouveau. Il réitérera trois fois cette manœuvre. « Au second freinage, alors que son engin est à l’arrêt, notre collègue sort son téléphone afin de faire semblant de prendre en photo la voiture », explique Philippe Simon, le délégué de l’Unsa Kéolis.

Mais au troisième ralentissement, c’est une tout autre musique. L’automobiliste jaillit de son véhicule avec des haltères et… les envoie sur la vitre latérale du car. « Il reprochait au chauffeur de ne pas avancer assez vite avec son bus », commente le syndicaliste. Après le jet du projectile, l’employé de Kéolis est couvert de bris de verre, mais il est heureusement indemne physiquement. « Car l’objet lui a effleuré le haut du crâne pour ricocher sur le tableau de bord et fêler le pare-brise, » précise Philippe Simon.

Ce mercredi matin, le coupable a été interpellé par les forces de l’ordre. L’agent est lui en arrêt de travail pour le moment. L’UNSA Keolis Rennes, déplore encore une fois l’insécurité dans les transports en commun. « Nous attendons que les promesses de Rennes Métropole au sujet de la création de la brigade de surveillance n’en soient plus ! Nous voulons des faits. »

Infos + : sur la ligne 14, à 19 h 20, le même jour, dans le secteur Saint Exupery, rue de Tregain, le syndicaliste évoque le jet de projectile (a priori bouteilles en verre remplies de sable et cailloux) contre la vitre d’un bus. Un dépôt de plainte a été effectué au commissariat par le conducteur et le cadre d’astreinte. Des usagers ont été choqués. 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire