14.7 C
Rennes
lundi 22 juillet 2024
AccueilActualitésRENÉ RUELLO S'EN VA ET... RÈGLE SES COMPTES

RENÉ RUELLO S’EN VA ET… RÈGLE SES COMPTES

Par un communiqué publié sur le site du Stade Rennais http://www.staderennais.com, René Ruello a annoncé son départ à l’issue de la victoire de Rennes contre Bordeaux, ce vendredi 3 novembre. « Après le délire médiatique hallucinant de la mi-octobre, j’ai pris du repos et la décision de quitter mes fonctions à la Présidence du club, malgré le soutien et les assurances de mon actionnariat », commente-t-il. 

                                    Un départ raté !

Annoncé partant depuis quelques semaines par la presse locale et nationale, René Ruello aurait préféré attendre des jours meilleurs pour acter sa démission aux yeux du grand public. « Je n’ai pas voulu ajouter à la confusion et perturber l’équipe avant une série de quatre matchs très importants ces quinze derniers jours », explique-t-il. 

En quittant ses fonctions, René Ruello a tenu à remercier les salariés de l’administration du club, les joueurs, le staff technique et les supporters pour leur travail pendant 3 ans. « Je remercie particulièrement le coach Christian Gourcuff pour sa loyauté et son engagement envers le Stade Rennais F.C., pour ses efforts quotidiens de recherche et de mise en place d’un « jeu de football ».  

Souhaitant « bonne chance » à son successeur, René Ruello lui a envoyé un message . « J’espère qu’il aura la sagesse, patience et l’intelligence de poursuivre, avec Christian Gourcuff, le travail qu’il a commencé. Il faut plus d’un an et quatre mois pour réaliser un projet comme celui-là et l’enraciner durablement. En un an et quatre mois, vous pouvez simplement faire illusion au gré des résultats. »

En partant, René Ruello prend une sage décision. Malheureusement, il ternit son départ par une attaque indigne et personnelle de son rang à l’égard de la presse et d’un journaliste d’Ouest-France Jacques Guyader. « Au delà du piètre narrateur, écrit-il,  Guyader est un inventeur navrant qui se nourrit d’un copinage déçu et jaloux au détriment d’une information vraie. Guyader confond la plume et le rouleau à pâtisserie. »

Puis René Ruello de poursuivre dans la même veine. « En réalité, Guyader n’intéresse personne sauf Guyader lui-même. Avant de me donner des leçons de gestion ainsi qu’à Monsieur Pinault, je souhaite à Guyader de gérer son livret de caisse d’épargne comme Monsieur Pinault a géré le sien il y a… 60 ans ! N’en déplaise à Guyader le Stade Rennais F.C est une entreprise en bonne santé dans tous les secteurs. Mais dans l’immédiat il faut faire quelque chose pour sauver Guyader qui depuis 3 ans se morfondait dans son placard. Guyader souffre d’une autre infirmité : il est né pour le malheur. Alors inventons lui une crise pour calmer ses aigreurs et  pour son bonheur ! »

Dignes des contenus lus ici où là sur les réseaux sociaux, de tels propos ne sont pas à la hauteur du grand patron de Panavi qu’il fut et de l’homme de responsabilité qu’il est. En partant, il aurait été mieux inspiré de se contenter du minimum syndical…Son travail aurait été salué et son départ aurait été bien plus digne. Dommage…René Ruello sera remplacé par Olivier Létang, ancien directeur sportif du PSG et de Reims, assisté par Jacques Delanoë, conseiller en communication ! (http://www.yao.bzh/parrains/jacques-delanoe/

Le soutien inconditionnel du Journal Ouest-France pour son journaliste est à saluer 

Comme le soutien de Christian Gourcuff pour son président 

https://twitter.com/AValoche/status/926705988866101248

Jean-Christophe COLLET
Jean-Christophe COLLET
J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

// Dernières nouvelles publiées

DES BOÎTES SOUS CLEFS

Les propriétaires de logements destinés à la location saisonnière laissent souvent les clefs de leurs appartements dans de petits coffres-forts, fixés sur le mobilier...
- Advertisement -
- Advertisement -

// Ces articles peuvent vous intéresser