CECI EST UN TEST 1
Actualités

REDÉCOUVRONS SAINT-MALO : LE CIMETIÈRE DE SAINT-SERVAN

test2

Le vieux cimetière de Saint-Servan [dit aussi Jeanne Jugan en référence à la rue où il se trouve ou la vigne au chat »] demeure le plus romantique de Saint-Malo. Pittoresques à souhait, ses tombes séculaires sont recouvertes parfois d’une végétation dense et d’inscriptions latines ou anciennes.

Derrière sa porte, ce lieu de sépultures possède une enclave protestante. On la doit à la présence d’une colonie anglaise venue pratiquer du commerce dans la cité corsaire. Mais uniquement une trentaine de concessions à perpétuité, dont la plus lointaine semble porter la date de 1855. L’une d’elles abrite le révérend Wilton Oldham (1835-1883). Ancien administrateur colonial en Inde, il est l’auteur d’une belle histoire sur le district de Ghazeepoor, dans la province de Bénarès où il vécut.

Dans ce cimetière, le promeneur découvrira des gisants, des tombeaux de marins et de corsaires… Parmi les personnalités, Pierre Étienne Bouvet de Maisonneuve (1775-1860) a capturé le grand vaisseau anglais Le Marguerite, de la Compagnie des Indes orientales, avec un minuscule voilier indien et » un seul canon. Député d’Ille-et-Vilaine, il fut nommé représentant de La Réunion au Conseil des colonies (1833).

Seconde personnalité (abritée dans une chapelle ancienne), le contre-amiral Auguste Léopold Protet (1808-1862) a gouverné le Sénégal de 1850 à 1854 où il a créé un petit port de pêcheurs, devenu la ville de Dakar. En 1862, il se retrouve à Pékin puis à Shanghai où il est blessé lors d’une bataille contre l’armée des rebelles Taiping. Troisième figure : l’amiral François-Thomas Trehouart (1798-1873) dort dans une chapelle avec ancre de marine. Il a remplacé en Crimée l’amiral Bruat. Il fut préfet maritime et sénateur de 1859 à sa mort.

Pour l’anecdote, les promeneurs chercheront la plaque du capitaine de frégate Henri Corlouer, décédé en 1935 et « grand navigateur qui parcourut 600 000 kilomètres sur les mers ».   L’entretien du cimetière est effectué par l’Association malouine d’insertion et de développement social.  Cimetière Jeanne Jugan, rue Jeanne Jugan, 35 400 Saint-Malo. Pour y aller : arrêt la Roseraie, ligne 8. À voir au plus près : le parc des Corbières est un petit parc charmant, ouvrant sur la mer. 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Pour tout contact. 06 75 37 16 66

Laisser un commentaire