Petite maroquinerie Rennes - CREATIONACC

CECI EST UN TEST 1
Actualités coronavirus

RAVE DE LIEURON : QUATRE AUTRES INTERPELLATIONS

test2

Dans la nuit du nouvel an, une grande fête sauvage était organisée sur la commune de Lieuron. Depuis, les gendarmes d’Ille-et-Vilaine cherchent à arrêter les organisateurs de la fête illicite. “Mercredi soir, une opération de police judiciaire a été conduite sous l’autorité des deux juges d’instruction désormais en charge de l’enquête”, confirme le Procureur de la République, Philippe Astruc, à notre journal. “Quatre personnes ont été interpellées en Ille-et-Vilaine et dans les départements voisins et se trouvent actuellement en garde à vue. Des perquisitions ont été menées.”

Lundi, l’un des organisateurs de la rave de Lieuron, chauffeur routier de son état et âgé de 22 ans, a été mis en examen lundi dernier. Suivant les réquisitions du parquet, il a été placé par le Juge des libertés en détention provisoire. Depuis, le jeune homme nie les faits. “Envoyer des SMS à plusieurs personnes ne prouve rien”, explique un de ses proches. “Dans nos fêtes, tout le monde s’envoie des messages pour préciser les lieux de la free party.” Son avocat pourrait demander prochainement sa remise en liberté. 

Ce samedi, les comités de soutien à la Maskarade de Rennes (CDSM35), Nantes (CDSM44), Paris (CDSM-IDF) et Toulouse (CDSM31) et la Coordination nationale des Sons organisent un grand rassemblement à Rennes en faveur du teufeur incarcéré à la suite de la rave de Lieuron. “Après une année particulièrement difficile pour toutes et tous, des milliers de personnes ont exprimé un besoin de vie, le temps d’un réveillon surnommé “La Grande Maskarade”, explique le comité. Le procureur de la République devrait s’exprimer sur cette affaire plus longuement, le 8 janvier prochain. 

 

 

A propos de l'auteur

jean-christophe collet

Laisser un commentaire