"
portefeuille cuir homme femme Rennes
Patrimoine

QUAND LA FOIRE EXPO SE TENAIT SUR LE CHAMP DE MARS

En avril 1937, la Foire-Expo de Bretagne et de la région de l’Ouest se tenait sur le Champ de Mars sous un grand soleil. Elle accueillit des milliers et des milliers de visiteurs. Mais rien à voir avec notre manifestation d’aujourd’hui…A l’époque, les visiteurs arpentaient le salon de la Radio et les stands de la Régie française des Tabacs, des Chemins de Fer, du Ministère de l’Air, des horticulteurs d’Ille-et-Vilaine et leur magnifique oasis…

Cette année-là, le stand de l’aéronautique eût les faveurs du grand public. “Les curieux ont admiré les deux avions exposés, un Morane et un Hanrot”, écrivait le journaliste d’Ouest-Eclair. “Ils ont applaudi les films magnifiques à la gloire des ailes françaises de Mermoz dans l’Atlantique Sud et de la patrouille d’Etampes.” Cette année-là encore, le caricaturiste Bir rencontra un certain succès en représentant plusieurs personnalités rennaises : Monsieur Bahon-Rault, monsieur Lebreton, M. Hacard et bien d’autres. 

 

Parmi tant de stands si intéressants à différents titres, il en était un qui retint tous les visiteurs : celui de la maison Le Gouarin (tout pour l’aquarium), consacré à la présentation de poissons exotiques de toutes espèces, aux coloris harmonieux ou éclatants. “C’est un charmant asile où s’ébattent dans des aquariums capricieux éclairés, parmi de légères plantes aux dessins si divers, les représentants multicolores de toutes les races de poissons exotiques qui peuvent vivre et le plus souvent se reproduire dans ces coquettes prisons de verre.” 

Comme à l’accoutumée, la musique était à l’honneur grâce aux musiciens de l’Armée de l’air. Elle arriva en direct de Paris par le rapide, joua à la foire et au Thabor sous la direction du capitaine Claude Laty. Comme d’habitude, le concours de bovins (races pie-noire et normande) eut un certain succès et le rallye automobile permit d’observer des belles voitures, cylindrées et des motos. 

En cerise sur le gâteau, les hommes d’affaires profitèrent des accalmies relatives pour discuter avec les directeurs de stands et traiter en toute tranquillité. “Le pavillon des Nouveautés eût toute la journée, l’aspect d’un immense magasin où le mouvement ne ralentit à aucun moment”, confiait le journaliste. Comme on le voit, la Foire-Expo était un évènement très couru…même par des visiteurs de Basse-Bretagne avec leurs costumes et leurs coiffes pittoresques. 

A propos de l'auteur

Jean-Christophe COLLET

J-C Collet est journaliste et auteur (Lieux romantiques à Paris, Bretagne Chic, On dit qu'en Bretagne, Bretagne pas chère, Livre blanc sur le Nucléaire...).

Laisser un commentaire